Accessoires moto : les détails qui font la différence

accessoires moto
4.4/5 - (134 votes)

Pour un motard, la conduite est une expérience sensorielle complète. Au-delà du plaisir de la vitesse et de la puissance du moteur, c’est aussi un moment de communion avec la machine et la route. Mais pour que cette expérience soit optimale, il est important de choisir les bons accessoires moto.

Ils ne sont pas seulement des ajouts esthétiques. Les accessoires moto jouent un rôle essentiel dans le confort, la sécurité et la performance de la moto.

Le confort est l’un des aspects les plus importants de la conduite à moto. Une selle mal ajustée ou des poignées non ergonomiques peuvent rapidement provoquer fatigue et inconfort. Les accessoires moto permettent de trouver la position idéale et de réduire les vibrations et les chocs.

Caractéristiques techniques

  • Matériaux : les matériaux utilisés pour la fabrication des accessoires moto doivent être résistants et durables. Les matériaux les plus couramment utilisés sont le plastique, l’acier, l’aluminium et le carbone.
  • Fonctionnalité : les accessoires moto doivent être fonctionnels et répondre aux besoins du motard. Par exemple, une selle ergonomique doit être adaptée à la morphologie du motard et à son style de conduite.
  • Sécurité : elle est une priorité absolue pour les motards. Les casques, les gants, les bottes et les vêtements de protection sont indispensables pour se protéger en cas d’accident. Les accessoires moto peuvent également contribuer à améliorer la sécurité passive et la visibilité.

Exemples d’accessoires moto

  • Casque : Le casque, un élément emblématique de l’équipement moto, est désormais homologué conformément au règlement européen ECE 22.06, succédant ainsi à l’ancien standard ECE 22.05. À partir du 1er janvier 2024, les fabricants seront tenus de mettre sur le marché uniquement des casques conformes à la réglementation ECE 22.06. Les différentes catégories de protection des casques moto sont définies par des lettres spécifiques : P pour intégral, J pour jet, P/J ou J/P pour modulable avec double homologation, et NP pour les casques dotés d’une mentonnière non protectrice. Chaque lettre représente un type particulier de casque, permettant aux motards de choisir celui qui correspond le mieux à leurs besoins et préférences en matière de sécurité et de style.
  • Gants : Quelle que soit la paire de gants que vous envisagez, il est impératif qu’elle soit certifiée CE en tant qu’équipement de protection individuelle (EPI). La norme EN 13594 a été instaurée principalement pour un usage professionnel, ce qui la rend moins appropriée pour une utilisation quotidienne, de loisir ou touristique. C’est pourquoi certains gants sont classés en niveau 1 ou niveau 2, chacun étant soumis à des tests spécifiques, notamment la résistance à l’abrasion (Niveau 1 : 1,5 secondes ; Niveau 2 : 2,5 secondes), la résistance à l’arrachement, à l’éclatement, au déchirement et à la coupure, ainsi que la résistance du système de maintien. Le niveau 1 est plus adapté à un usage urbain, tandis que le niveau 2 est vivement recommandé pour une utilisation routière plus intensive, hors agglomération ou à des fins professionnelles.
  • Bottes : les bottes protègent les pieds et les chevilles en cas de chute. Elles doivent être confortables et offrir une bonne protection. Il existe différents types de bottes, notamment les bottes basses, les bottes hautes et les bottes de trail. Les bottes, bottines, baskets et autres demi-bottes moto sont soumises à la norme EN 13634:2017. La hauteur de la tige des bottes joue un rôle crucial dans la protection, car une tige plus haute offre une protection accrue. En cas d’impact, une résistance accrue à l’abrasion garantit une meilleure préservation de la surface de la peau. Pour ce qui est de la déchirure par impact, opter pour des matériaux extrêmement résistants est essentiel pour atteindre le niveau de protection 2. En ce qui concerne la rigidité transversale, une raideur plus élevée se traduit par une protection améliorée du pied en cas d’écrasement sous la moto, offrant une sécurité accrue dans des situations telles que celles rencontrées lors de chutes.
Article lié :  SUZUKI GSX-8S 2023 : Présentation

La performance est également un facteur important pour les motards sportifs ou les amateurs de longues distances. Les accessoires moto peuvent améliorer la maniabilité de la moto, réduire la consommation de carburant et améliorer l’aérodynamisme.

Accessoires de performance

  • Échappement : un échappement sport permet d’améliorer les performances de la moto en libérant plus de puissance. Il peut également réduire le poids de la moto et améliorer l’aérodynamisme.
  • Suspensions : des suspensions de qualité permettent d’améliorer le confort de conduite et la maniabilité de la moto.
  • Pneus : des pneus adaptés au type de conduite et à la route permettent d’améliorer l’adhérence et la tenue de route de la moto.
  • Accessoires aérodynamiques : des accessoires aérodynamiques, tels qu’un carénage ou un pare-brise, permettent d’améliorer la vitesse et l’aérodynamisme de la moto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *