Contrôle technique : tout savoir sur les vérifications indispensables

Contrôle technique : tout savoir sur les vérifications indispensables
4.2/5 - (158 votes)

Voici tout ce que vous devez savoir sur le contrôle technique : fréquence, quels véhicules, comment, combien…

Le contrôle technique en quelques mots

En France, toute voiture de plus de 4 ans doit passer un contrôle technique. Il s’agit d’un contrôle qui est effectué par des centres privés agréés. Il faut savoir que le prix n’est pas réglementé. Ainsi, chaque centre est donc libre de fixer son propre tarif mais la moyenne se situe autour des 70 €. Toutefois, vous pouvez parfois trouver moins cher en réservant via des sites internet spécialisés.

Pour le moment, il n’y a pas de contrôle technique pour les motos, remorques, quads, etc. De plus, des règles spécifiques s’appliquent aux camions et aux véhicules de transport commercial. Toutefois, les voitures anciennes détenant la classification « collection » bénéficient de certains privilèges :

  • Toute voiture de collection (plus de 30 ans) : Contrôle tous les 5 ans au lieu de 2 ;
  • Voitures anciennes fabriquées avant 1960 : pas de contrôle obligatoire.

Validité du contrôle technique

Lorsqu’une voiture passe un contrôle technique, 4 résultats sont possibles :

  • Aucune remarque : tout va bien
  • Défaut(s) mineur(s) : le contrôle technique est valide, il est conseillé de corriger ces défauts, mais ce n’est pas obligatoire.
  • Défaut(s) majeur(s) : ces problèmes doivent être résolus dans les deux mois. Avant la date limite, la voiture doit subir une deuxième contre-visite au cours de laquelle le contrôleur s’assurera que ces défauts majeurs ont été corrigés.
  • Défaut(s) critique(s) : le véhicule représente une menace immédiate pour le conducteur et les véhicules environnants, il doit donc être réparé au plus vite. Lorsqu’un contrôle technique est délivré avec un défaut critique, le propriétaire est autorisé à conduire jusqu’à minuit. En d’autres termes, vous devez conduire immédiatement votre voiture chez votre garagiste pour la faire réparer. Une fois la réparation effectuée, le garage remettra au propriétaire un document spécial qui l’autorise à se rendre dans un centre de contrôle technique pour effectuer un autre contrôle.
Article lié :  Comment assurer une voiture d'occasion ?

A noter, lorsque le test est positif, il est valable pendant 2 ans.

Vente ou achat d’une voiture et contrôle technique

Pour la vente d’une voiture d’occasion, la législation locale exige que le vendeur fournisse un contrôle technique dans certaines circonstances.

Quand le vendeur doit-il fournir un contrôle technique ?

Un contrôle est obligatoire lorsque la voiture d’occasion vendue a été immatriculée il y a plus de 4 ans et qu’elle est vendue à un particulier. Si un garage ou un concessionnaire achète votre véhicule, le contrôle technique n’est pas obligatoire (ce qui ne veut pas dire que le concessionnaire ne le demandera pas, c’est lui qui décide). Lorsque vous achetez une voiture en France, exigez un contrôle technique récent au vendeur.

Exemptions

Sachez qu’une récente loi de 2017 exempte les véhicules de collection immatriculés avant 1960 du contrôle technique. Toutefois, cette exemption ne s’applique qu’aux voitures dotées d’une carte grise « collection ». Les véhicules anciens d’avant 1960 avec un certificat d’immatriculation standard ne bénéficient pas de cette exemption.

Pourquoi le contrôle technique ne peut-il pas dater de plus de 6 mois ?

Vous ne pouvez pas fournir un contrôle datant de plus de 6 mois. Cela offre une certaine sécurité à l’acheteur concernant l’état de la voiture qu’il est sur le point d’acheter. La périodicité de ce contrôle étant fixée à 2 ans, vous devrez donc vous rendre dans un centre agréé avant l’expiration du contrôle si vous souhaitez vendre votre voiture. Si un second contrôle a été prévu (en cas de défaut majeur), celui-ci doit avoir eu lieu moins de 2 mois avant la finalisation de la transaction.

Article lié :  Utilitaires hybrides : tout ce que vous devez savoir

Lors d’une donation ?

Lors d’une donation de véhicule, les obligations concernant le contrôle technique restent inchangées que dans le cadre d’une vente.

FAQ Contrôle technique

Faut-il effectuer un contrôle technique pour la vente d’une voiture de moins de 4 ans ?

Non, puisque le véhicule en est dispensé

Je veux vendre ma voiture, mais j’ai perdu le certificat d’immatriculation, Que dois-je faire ?

Vous devez demander la fiche d’identification du véhicule. Ce document peut être utilisé comme substitut du certificat d’immatriculation pour passer le contrôle technique. Une fois la poche faite, vous pouvez ensuite demander en ligne une copie du certificat (duplicata) et ainsi vendre votre voiture d’occasion.

Un particulier accepte de m’acheter ma voiture sans contrôle technique, est-ce possible s’il accepte de signer une renonciation ?

Techniquement, c’est possible, il peut très bien obtenir lui-même le contrôle technique et ensuite transférer le certificat d’immatriculation à son nom. Mais sachez que même la signature d’une renonciation ne vous dispense pas de vos obligations. La loi vous oblige à fournir le contrôle. Si vous ne le faites pas, l’acheteur peut toujours se retourner contre vous s’il y a un problème par la suite.

Quels sont les risques si je conduis sans contrôle technique ?

Vous êtes passible d’une amende de 135 €. Consultez notre article sur les infractions au code de la route en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *