Guide pratique : comment fonctionne le leasing de voiture ?

guide pratique comment fonctionne le leasing de voiture
4.7/5 - (133 votes)

Le leasing de voiture, également appelé location avec option d’achat (LOA) ou location longue durée (LLD), est une alternative de financement qui séduit de plus en plus d’automobilistes. Mais comment fonctionne-t-il vraiment ? Quels sont les avantages et les inconvénients de cette solution ? Dans cet article, nous allons vous expliquer étape par étape le fonctionnement du leasing et vous présenter ses principales caractéristiques.

Qu’est-ce que le leasing de voiture ?

Le leasing automobile, ou location avec option d’achat (LOA), est un contrat de location qui permet à un particulier ou un professionnel de louer une voiture pour une durée déterminée. À la fin de ce contrat, il est possible soit de restituer le véhicule, soit de l’acheter en versant une somme prévue au départ dans le contrat, appelée « valeur résiduelle ».

Location Longue Durée (LLD)

La location longue durée (LLD) est assez similaire à la LOA. Il s’agit également d’un contrat de location de voiture, mais sans la possibilité d’achat à la fin. Autrement dit, le locataire doit obligatoirement rendre le véhicule à l’issue du contrat.

Comment fonctionne un contrat de leasing ?

Pour souscrire à un contrat de leasing, il faut suivre plusieurs étapes :

  1. Choisir le véhicule : il est possible de choisir parmi différents modèles de véhicules neufs ou d’occasion, selon les offres proposées par le loueur. Le locataire peut également choisir la motorisation, la finition et les options souhaitées.
  2. Déterminer la durée du contrat : la durée de location peut varier généralement entre 24 et 60 mois. Plus la durée du contrat est longue, plus le montant des mensualités sera faible.
  3. Définir un kilométrage annuel : le contrat prévoit un certain nombre de kilomètres à parcourir chaque année avec le véhicule. Ce kilométrage annuel déterminera en partie le montant des loyers. En cas de dépassement, des pénalités seront appliquées.
  4. Verser un apport initial : cet acompte permet de diminuer le montant des mensualités. Il est facultatif, mais recommandé pour obtenir des loyers plus bas.
  5. Signer le contrat : une fois toutes ces étapes effectuées, le locataire signe le contrat de leasing et prend possession du véhicule.
Article lié :  Les outils indispensables à avoir dans sa voiture en cas de panne

Durant toute la période de location, le locataire doit respecter les termes du contrat (kilométrage, entretien, etc.) et payer les mensualités qui incluent généralement l’assurance, l’entretien et les modalités de garantie. À la fin du contrat, le locataire a différentes possibilités :

  • Restituer le véhicule : cette option est possible aussi bien pour la LOA que pour la LLD.
  • Acheter le véhicule : dans le cas de la LOA, le locataire peut décider d’acquérir le véhicule en payant la valeur résiduelle définie au départ. Cette somme peut être financée par un emprunt ou être réglée comptant.
  • Rouler avec une nouvelle voiture : il est possible de souscrire un nouveau contrat de leasing et repartir avec une nouvelle voiture.

Les avantages du leasing de voiture

Le leasing présente plusieurs avantages :

  • Pas d’immobilisation de capitaux : contrairement à l’achat d’un véhicule, le locataire n’est pas propriétaire et n’a donc pas à financer la totalité de la voiture. Cela permet d’économiser de l’argent et de le consacrer à d’autres projets.
  • Flexibilité : le locataire peut changer plus facilement de véhicule et profiter des nouveaux modèles disponibles sur le marché. Il peut également adapter sa location en fonction de ses besoins (durée, kilométrage, etc.).
  • Entretien inclus : les contrats de leasing comprennent souvent l’entretien et certains services complémentaires, ce qui simplifie la gestion du véhicule et évite des frais imprévus.

Les inconvénients du leasing

Certains points peuvent représenter des inconvénients selon les situations :

  • Le coût total : le leasing peut s’avérer plus coûteux que l’achat d’un véhicule, surtout si le locataire décide de l’acheter à la fin du contrat.
  • L’absence de propriété : pendant toute la durée du contrat, le locataire ne sera jamais propriétaire du véhicule. Il devra donc respecter les termes imposés par le loueur, notamment en ce qui concerne le kilométrage et l’état du véhicule.
  • Les frais supplémentaires : en cas de dépassement du kilométrage prévu au contrat ou de détérioration anormale du véhicule, des frais supplémentaires seront facturés au locataire.
Article lié :  Nouvel échappement Milltek pour la BMW M2

Le leasing est-il une bonne alternative ?

Le leasing de voiture représente une solution intéressante pour ceux qui souhaitent rouler avec un véhicule récent sans immobiliser trop de capitaux ou qui veulent changer régulièrement de voiture. Toutefois, il est important de bien évaluer ses besoins et de comparer différentes offres afin de trouver celle qui correspondra le mieux à sa situation.

Enfin, n’oubliez pas que le leasing est une option parmi d’autres pour acquérir un véhicule. Vous pouvez également opter pour un crédit auto classique, qui vous permettra de devenir propriétaire dès le départ, ou encore considérer l’achat comptant si vous disposez des fonds nécessaires. Dans tous les cas, prenez le temps de comparer les solutions qui s’offrent à vous et d’évaluer leurs avantages et inconvénients respectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *