Peut-on conduire sans direction assistée ?

peut on conduire sans direction assistée
4.3/5 - (180 votes)

La direction assistée améliore le contrôle et la réactivité, rendant votre conduite plus souple. Mais peut-on conduire sans direction assistée ? Ne vous inquiétez pas ! Nous allons répondre à vos préoccupations, explorer les signes d’une direction assistée défectueuse et les conseils pour y remédier.

Peut-on rouler sans direction assistée ?

direction assistée

Oui, il est possible de conduire sans direction assistée. Cependant, une défaillance de la direction assistée dans un système de direction assistée électrique ou hydraulique peut rendre la conduite normale difficile et risquée. La conduite dans la circulation, les virages à basse vitesse et le stationnement peuvent nécessiter un effort plus important de la part du conducteur. 

Plus important encore, une direction assistée ou une assistance électrique défectueuse empêche de réagir rapidement en cas d’urgence, ce qui peut entraîner des accidents. De plus, si le problème n’est pas résolu, des pièces importantes de la direction peuvent s’user et entraîner des réparations coûteuses. Par exemple, la pompe de direction assistée (pompe PS) travaille plus dur pour générer une pression suffisante lorsque le liquide de direction assistée est faible. Cela augmente la tension et la friction sur la courroie serpentine, l’endommageant et entraînant une foule d’autres problèmes. 

Mais que faire en cas de défaillance soudaine de la direction assistée ? Allez lentement, tenez fermement le volant et rendez-vous chez un mécanicien ou appelez un service mobile pour obtenir de l’aide.

Certains véhicules déclenchent le voyant d’entretien de la direction assistée sur le tableau de bord en cas de problème. Néanmoins, explorons d’autres signes qui indiquent des problèmes de direction assistée.

5 signes évidents de problèmes de direction assistée

Les symptômes révélateurs d’un problème de direction assistée sont les suivants :

1. Retard ou absence de réaction de la direction

Si le système de direction assistée est défectueux, vous remarquerez peut-être un délai avant que votre véhicule ne réagisse et ne change de direction. Bien que cela puisse sembler un petit problème, il peut avoir un impact sur votre capacité à naviguer et à contrôler le véhicule en douceur.

2. Difficulté à tourner le volant

En cas de défaillance de la direction assistée ou de la pompe de direction, il vous sera plus difficile de tourner le volant. Cela peut augmenter l’effort de braquage et réduire votre maîtrise du véhicule.

3. Bruits étranges dans les virages

Tout bruit de gémissement ou de grincement sous le capot peut indiquer une défaillance de la pompe de direction assistée et une courroie de direction assistée usée. Le bruit est dû à un faible niveau de liquide et au manque de lubrification qui en découle. 

Article lié :  Comprendre le Newton Mètre (Nm) : Clé de la Performance Automobile

4. Fuite de liquide de direction assistée

Une flaque rougeâtre ou brunâtre sous votre voiture peut indiquer une fuite de liquide de direction assistée. Conduire avec un niveau de liquide bas dans le réservoir de la direction assistée peut affecter les performances de la direction et endommager la pompe de direction. 

Remarque : le liquide de direction assistée est différent du liquide de transmission. Le liquide de direction assistée facilite le mouvement du mécanisme de direction, ce qui permet au conducteur de tourner les roues plus facilement. Le liquide de transmission lubrifie et refroidit les composants de la transmission pour faciliter le passage des vitesses. 

5. Vibrations du volant

Le volant peut vibrer, trembler ou être bancal en raison d’une pompe de direction assistée défectueuse. Cependant, cela peut également être dû à une crémaillère de direction usée, à de mauvais pneus, à des barres d’accouplement ou à un mauvais parallélisme des roues.

Passons maintenant à la vitesse supérieure et explorons les méthodes pratiques pour remédier à ces problèmes.

Comment résoudre les problèmes de direction assistée ?

Si vous ne savez pas comment résoudre les problèmes de direction assistée électrique ou hydraulique, il est préférable de demander l’aide d’un professionnel. 

Voici ce que ferait un mécanicien :

  1. Vérifier le niveau du liquide de direction assistée et l’ajouter ou le changer s’il est bas ou contaminé. 
  2. Rechercher les signes d’une fuite. S’il constate une fuite, il remplacera l’élément de direction endommagé à l’origine de la fuite.
  3. Ensuite, il inspecte le réservoir de la direction assistée à la recherche de bulles d’air causées par des joints défectueux ou un faible niveau de liquide. S’il y a des bulles, il rincera le système de direction assistée et ajoutera du liquide neuf.
  4. Localisez la courroie d’entraînement et vérifiez si elle est lâche ou endommagée. Ils la resserreront ou la remplaceront si nécessaire.
  5. Branchez un manomètre sur la pompe de direction assistée, démarrez la voiture et observez le manomètre tout en tournant le volant. Le technicien remplacera la pompe de direction assistée défectueuse si la pression est faible ou si elle fluctue de manière importante.
  6. Recherchez les codes d’erreur sur les voitures équipées d’une direction assistée électrique (EPS). 
  7. Vérifiez que les connexions du système de direction assistée électrique ne sont pas endommagées, notamment celles qui sont reliées au moteur électrique, aux capteurs et à l’unité de commande.
  8. Utilisez un outil de diagnostic pour vous assurer que les capteurs d’angle de braquage, le moteur électrique et l’unité de commande fonctionnent correctement.

Voyons maintenant combien les réparations de la direction assistée peuvent vous coûter.

Combien coûte la réparation de la direction assistée ?

Les coûts d’entretien de la direction assistée varient en fonction de la pièce endommagée, de la marque et du modèle du véhicule, et des frais de main-d’œuvre. Voici une estimation des coûts de remplacement des pièces (y compris les frais de main-d’œuvre) :

  • Liquide de direction assistée ou liquide hydraulique : 90 à 130 €
  • Courroie de direction assistée : 70 à 250 €
  • Réservoir de direction assistée : 120 à 220 €
  • Crémaillère de direction assistée : 100 à 500 €
  • Capteur d’angle de direction assistée : 100 à 550 €
  • Tuyau de direction assistée : 180 à 460 €
  • Pompe hydraulique ou pompe de direction assistée : 150 à 1000 €
Article lié :  Comment choisir la meilleure borne de recharge pour votre véhicule électrique ?

FAQ sur la direction assistée

Comment fonctionne le système de direction assistée ?

Les deux principaux types de systèmes d’assistance sont les suivants :
La direction assistée hydraulique : Lorsque le moteur tourne, la pompe met le liquide hydraulique sous pression. Le liquide est acheminé par des tuyaux jusqu’au boîtier de direction ou à la crémaillère de direction assistée (crémaillère PS). Dans le boîtier de direction ou la crémaillère de direction assistée se trouve un système hydraulique relié au mécanisme de direction qui déplace les roues en fonction de l’action du conducteur. 
Direction assistée électrique : Au lieu d’utiliser la pression hydraulique, le système de direction assistée électrique repose sur un moteur électrique et des capteurs, généralement situés près de la colonne de direction. Les capteurs détectent l’action du conducteur sur la direction et la vitesse du véhicule. L’unité de contrôle fournit une assistance à la direction en fonction des informations fournies par les capteurs.

Quelles sont les causes des problèmes de direction assistée ?

Un problème de direction assistée peut résulter de problèmes tels que :
Faible niveau du liquide de direction assistée
Fuite de liquide
courroies endommagées
Pompe de direction assistée défectueuse
Problèmes de capteurs ou dysfonctionnements électriques dans le système de direction assistée

Est-il illégal de conduire sans direction assistée ?

Conduire sans direction assistée n’est pas contraire aux règles dans la plupart des cas. De nombreuses voitures anciennes à direction manuelle sont encore autorisées à circuler. Toutefois, si vous avez un accident, vous risquez de subir des conséquences juridiques en raison de votre négligence. En outre, votre assurance peut ne pas couvrir les dommages causés par la conduite sans direction assistée.

Comment maintenir la direction assistée en bon état ?

Suivez ces conseils pour éviter les problèmes de direction assistée :
Vérifiez régulièrement le niveau du liquide de direction assistée et rajoutez-en si nécessaire. Changez le liquide hydraulique s’il semble sale.
Veillez à ce que le réservoir de liquide de direction assistée soit correctement fermé pour éviter toute contamination.
Utilisez le liquide de direction assistée recommandé par le constructeur de votre véhicule.
Ne surchargez pas votre véhicule. Un poids excessif peut mettre à rude épreuve le système de direction assistée.
Évitez les mouvements brusques et soudains de la direction à grande vitesse.
Vérifiez périodiquement l’étanchéité du système de direction assistée, de la pompe de direction, du tuyau de direction assistée et des autres raccords.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *