Couleur liquide de refroidissement : tout ce qu’il faut savoir

Couleur liquide de refroidissement
4.6/5 - (187 votes)

Choisir le liquide de refroidissement adapté à votre véhicule est une tâche complexe mais essentielle. La majorité des propriétaires de voitures ne savent pas que les couleurs des liquides de refroidissement ont une signification spécifique. Dans cet article, nous allons explorer en profondeur les différentes couleurs de liquides de refroidissement, leurs compositions, et leur importance pour le bon fonctionnement de votre véhicule.

Les types de liquides de refroidissement

Vue recadrée d'un réparateur tenant de refroidissement rouge près d'une voiture en plein air

Il existe différents types de liquides de refroidissement disponibles sur le marché, chacun ayant des propriétés particulières adaptées à des véhicules spécifiques.

Liquide de refroidissement à base de propylène glycol

Ce type de liquide de refroidissement est moins toxique que ceux à base d’éthylène glycol. Bien qu’il soit plus respectueux de l’environnement, il est moins couramment utilisé. Il offre néanmoins une bonne protection contre les températures extrêmes.

Liquide de refroidissement hybride

Le liquide de refroidissement hybride combine des inhibiteurs organiques et inorganiques. Il fournit une protection complète contre la corrosion et les dépôts, prolongeant ainsi la durée de vie du moteur.

Liquide de refroidissement à base d’éthylène glycol

L’éthylène glycol est le composant le plus couramment utilisé dans les liquides de refroidissement. Il offre une excellente protection contre le gel et chauffe rapidement, mais il est également très toxique et dangereux s’il n’est pas manipulé correctement.

Pourquoi la couleur du liquide de refroidissement est-elle importante  ?

La couleur du liquide de refroidissement fait bien plus que simplement différencier les produits. Elle indique souvent le type de technologie et les additifs présents dans le fluide, essentiels pour la compatibilité avec votre moteur.

Article lié :  Tout savoir sur les étiquettes des pneus : économie de carburant, adhérence et niveau de bruit

Code couleur du liquide de refroidissement

🌈 Couleurs de LiquidesDescriptionUtilisation
🟢 VertContient des silicones et inhibiteurs non organiquesVéhicules anciens
🟠 OrangeLongue durée, basé sur les acides organiquesVéhicules récents
🟡 JauneHybride, combine organique et inorganiqueProtection variée
🔴 Rouge/RoseLongue durée, résiste aux températures intensesHautes performances
🔵 BleuUtilisé par les constructeurs asiatiquesFiabilité sous divers climats
🟣 VioletFormulation spécifique pour systèmes complexesHautes performances

Chaque fabricant utilise un code couleur spécifique pour ses liquides de refroidissement. Voici quelques-unes des couleurs les plus courantes et leur signification :

  • Vert : souvent utilisé pour les liquides de refroidissement contenant des silicones et autres inhibiteurs de corrosion non organiques. Typiquement compatible avec des véhicules anciens.
  • Orange : représente généralement un liquide de refroidissement longue durée basé sur la technologie des acides organiques. Convient pour les véhicules récents nécessitant moins de maintenance.
  • Jaune : souvent associé aux hybrides, combinant les avantages des technologies organiques et inorganiques.
  • Rouge/Rose : ces couleurs signalent un liquide de refroidissement longue durée similaire au orange, mais formulé afin de mieux résister à des conditions thermiques intenses.
  • Bleu : communément utilisé par les constructeurs asiatiques, offrant une grande fiabilité sous des climats variés.
  • Violet : surtout utilisé dans les systèmes complexes exigeant une formulation spécifique adaptée aux hautes performances.

Comment choisir la couleur du liquide de refroidissement adaptée ?

Faire le bon choix en matière de liquide de refroidissement dépend de plusieurs facteurs cruciaux. Les erreurs dans ce domaine peuvent entraîner des pannes moteur graves.

Consultez le manuel du propriétaire

Votre première étape devrait toujours être de consulter le manuel du propriétaire de votre véhicule. Cela vous donnera des instructions claires sur le type et la couleur appropriée du liquide de refroidissement recommandé par le constructeur.

Article lié :  Auto : les défis de l'assurance après une suspension de permis pour stupéfiants

Vérifiez le type de moteur

Les moteurs diesel et essence peuvent avoir des exigences différentes en termes de liquides de refroidissement. Par exemple, les véhicules équipés de moteurs haute performance ou turbo peuvent nécessiter des formulations spéciales pour gérer les températures élevées.

Examinez les conditions climatiques

Le climat dans lequel vous conduisez fréquemment peut dicter le type de liquide de refroidissement que vous devez utiliser. Dans les régions où les hivers sont rigoureux, un liquide de refroidissement adapté au gel est impératif.

Les risques de mélanger différentes couleurs de liquides de refroidissement

Mélanger différentes couleurs ou types de liquides de refroidissement peut provoquer des réactions chimiques indésirables menant à une perte d’efficacité voire à des dommages au moteur.

Incompatibilités chimiques

Certains liquides de refroidissement ne se mélangent pas bien ensemble, créant une boue qui peut boucher les canaux de refroidissement. Cela entrave la circulation du liquide, causant une surchauffe potentielle.

Effets sur les matériaux du moteur

Les divers composants du moteur (comme les joints, les durites) peuvent réagir différemment selon le type de liquide de refroidissement utilisé. Certains peuvent dégrader les matériaux, réduisant ainsi leur durabilité.

Quand changer le liquide de refroidissement

Comme tout autre fluide essentiel, le liquide de refroidissement a une durée de vie limitée. Son remplacement régulier assure un fonctionnement optimal du moteur et évite les problèmes de surchauffe.

Signez avertisseurs de détérioration

Apprenez à reconnaître les signes indicateurs que votre liquide de refroidissement doit être changé :

  • Changement de couleur ou turbidité
  • Présence de dépôts ou particules flottantes
  • Odeur inhabituelle

Intervalles de changement recommandés

Les intervalles de changement varient généralement entre 2 à 5 ans ou tous les 50 000 à 150 000 kilomètres, selon le type de liquide utilisé et les recommandations du constructeur. Assurez-vous de suivre ces directives pour maintenir votre véhicule en parfait état de marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *