Quand changer le kit chaîne d’une moto ?

quand-changer-kit-chaine-moto
4.5/5 - (121 votes)

La chaîne est un élément crucial de votre moto. Tout problème au niveau de la chaîne se traduira par un transfert de puissance inefficace, avec une baisse proportionnelle du couple et de la vitesse. Mais si vous êtes novice en matière de motos, il peut être difficile de savoir quand changer le kit chaîne d’une moto.

Le kit chaîne d’une moto doit être remplacé dès que vous constatez qu’elle ne fonctionne pas comme elle le devrait parce qu’elle est usée au point d’être irréparable. Il existe quelques signes qui indiquent quand cela se produit et auxquels vous pouvez prêter attention afin d’être alerté pour la changer dès que possible.

Tous les composants mécaniques sont soumis à des contraintes qui provoquent leur usure avec le temps. Les pièces usées doivent être remplacées pour que la moto reste en état de marche. Dans l’article ci-dessous, nous examinons en profondeur comment et quand changer le kit chaîne d’une moto.

Quelle est la durée de vie d’une chaîne de moto ?

Une chaîne de moto est censée durer au moins 20 000 km. Tant que la chaîne est correctement réglée et en bon état, on peut s’attendre à ce qu’elle dure selon les directives du fabricant. Il existe une variété de chaînes disponibles qui peuvent offrir une plus longue durée de vie si elles sont entretenues.

La plupart des chaînes de moto sont soumises à une utilisation excessive sans le nettoyage et le graissage réguliers qui pourraient prolonger leur durée de vie, ce qui conduit inévitablement à un remplacement précoce de la chaîne. Beaucoup de choses dépendent du type de moto et des conditions de conduite qu’elle subit. Les motos plus légères, de l’ordre de 100 cm3, ménagent leurs chaînes et peuvent donc durer longtemps.

Les motos plus lourdes et à haute performance peuvent produire un couple élevé avec de la vitesse et ont besoin de chaînes pour résister à cette quantité de stress. Les chaînes à usage intensif sont disponibles à un prix plus élevé et conviennent mieux à ces motos car elles sont conçues pour supporter de lourdes charges et durer plus longtemps. Les chaînes ordinaires doivent être utilisées conformément aux recommandations du fabricant de la moto.

Une chaîne de moto mal entretenue peut s’user 3 fois plus vite

Une chaîne de moto mal entretenue, sans nettoyage ni lubrification réguliers, peut devoir être remplacée beaucoup plus rapidement en raison d’une usure excessive. Au lieu d’atteindre les 20 000 km prévus par le fabricant, sa durée de vie peut être réduite de 30 %, soit environ 6 000 km (3 700 miles).

Même si vous utilisez une chaîne bon marché d’environ 80 €, c’est un gaspillage d’argent qui n’aurait pas dû être dépensé si elle avait été entretenue correctement. Une chaîne de haute qualité coûte plus de 120 €, et le fait de s’occuper régulièrement de sa lubrification permet d’économiser beaucoup d’argent. Une chaîne de bonne qualité pour une moto haute performance coûte environ 160 €.

Comment faire durer votre chaîne de moto plus longtemps ?

Les chaînes de moto peuvent être coûteuses à remplacer et jouent également un rôle sur l’usure du pignon de la boîte de vitesses et du pignon de la roue arrière. Une chaîne qui n’est plus conforme à ses spécifications peut provoquer une usure excessive des dents du pignon et réduire la durée de vie du pignon. Cela signifie un remplacement plus précoce qui aurait pu être évité si un soin approprié avait été apporté.

Chaque chaîne de moto doit être nettoyée et lubrifiée à intervalles réguliers pour s’assurer qu’elle fonctionne au maximum de son efficacité. Si des contrôles périodiques ne sont pas effectués, la lubrification de la chaîne peut s’user et elle peut accumuler de la crasse qui accélère l’usure de la chaîne et des pignons. Cela peut s’avérer coûteux à long terme lorsqu’un remplacement total de la chaîne et des pignons est nécessaire.

La chaîne doit être nettoyée à fond, puis cirée afin d’être protégée de la rouille et de la corrosion. Cette opération doit être effectuée tous les 800 km environ pour protéger la chaîne et les pignons, surtout si la moto est utilisée dans un environnement humide et boueux. L’interaction de la chaîne avec le pignon de la boîte de vitesses et le pignon de la roue arrière a une incidence directe sur le rendement énergétique, la puissance et la vitesse.

Nettoyer et lubrifier

Le plus grand ennemi de la chaîne est l’eau, qui provoque la rouille et la corrosion. Elle doit donc être protégée autant que possible par une couche de lubrifiant pour chaîne ou de cire. Le lubrifiant pour chaîne est vendu en bidon et peut être pulvérisé sur la chaîne, ce qui le rend très pratique et facile à utiliser. Mais le lubrifiant et le protecteur le plus efficace est la cire pour chaîne. Le prix des deux est à peu près le même.

Avant de lubrifier la chaîne, il faut la nettoyer soigneusement afin d’éliminer toute particule de poussière ou de sable. Si cela n’est pas fait, la cire appliquée sur la chaîne se mélangera au sable pour former une pâte abrasive qui usera la chaîne et les pignons encore plus rapidement.

Nettoyer en premier

Vous avez également besoin d’une brosse avec des poils en nylon pour frotter la chaîne. Une brosse à chaîne peut être trouvée à bas prix et ressemble à deux brosses à dents face à face. Vaporisez un nettoyant pour chaîne sur la chaîne, puis laissez-lui le temps de se détacher de la crasse avant d’utiliser la brosse. Gardez un chiffon à portée de main pour essuyer la saleté détachée de la chaîne.

Cela va prolonger la durée de vie de la chaîne et vaut bien le temps et les efforts consacrés à son nettoyage. Maintenant que la chaîne est propre, laissez-la sécher un peu avant d’appliquer du lubrifiant ou de la cire. Si vous lubrifiez la chaîne sans l’avoir nettoyée au préalable, vous n’obtiendrez pas d’aussi bons résultats car la cire ou le lubrifiant n’aura pas un contact maximal avec les parties métalliques nues pour les protéger.

Puis lubrifier

Votre chaîne propre est maintenant prête pour l’étape cruciale de la lubrification. Le choix du lubrifiant ou de la cire pour chaîne dépend du type de routes sur lesquelles vous conduisez la moto, ainsi que des conditions météorologiques. Si la moto est souvent utilisée dans un environnement humide et boueux, le meilleur choix est le lubrifiant pour chaîne.

Le lubrifiant pour chaîne et la cire pour chaîne sont fabriqués selon de nombreuses formules exclusives contenant divers produits chimiques pour lubrifier et nettoyer la chaîne. Chaque formulation prétend pouvoir fonctionner le mieux et le plus longtemps, il vous appartient donc de choisir une marque d’un fabricant réputé qui convient à votre moto.

Lubrifiant pour chaînes

Il existe de nombreux types de lubrifiants pour chaînes qui utilisent des compositions chimiques différentes, mieux adaptées à un environnement spécifique. Les lubrifiants liquides pour chaînes sont excellents pour les conditions humides et les lubrifiants plus secs sont adaptés aux environnements sablonneux. La plupart d’entre eux utilisent un mélange de silicone et de cire, auquel est ajouté un agent hydrofuge pour recouvrir la chaîne afin que ses parties métalliques ne soient pas exposées à l’eau ou au sable.

Le lubrifiant pour chaîne est un moyen très pratique de lubrifier la chaîne, sa facilité d’utilisation étant son argument de vente. Une bombe de lubrifiant pour chaîne en spray peut être appliquée sur la chaîne en quelques minutes sans se salir les mains. Même si la chaîne n’a pas été nettoyée, elle peut être lubrifiée car il vaut mieux l’appliquer sur une chaîne sale que de ne pas avoir de lubrification du tout.

Article lié :  Combien coûte le permis moto ?

Le spray lubrifiant pour chaîne est capable de pénétrer dans la partie la plus profonde de la chaîne et de la protéger contre les frottements. Certains sprays coûteux utilisent des formulations exclusives qui prétendent réduire la rouille et la corrosion. Il existe différentes variétés de sprays qui peuvent être utilisés sur tout type de moto. Le lubrifiant pour chaîne est idéal par temps humide pour protéger la chaîne de l’eau.

Cire pour chaînes

La cire pour chaîne est la méthode de lubrification la plus avancée et la plus appréciée pour votre chaîne de moto, car elle offre un certain nombre d’avantages que le lubrifiant pour chaîne ne peut égaler. Une chaîne cirée présente une friction plus faible qu’une chaîne lubrifiée. Le plus grand avantage de la cire pour chaînes est qu’elle est plus durable. Le lubrifiant pour chaînes et la cire pour chaînes sont tous deux relativement bon marché.

La cire est vendue sous forme de pâte ou de spray. La pâte de cire se présente sous la forme d’un tube et doit être appliquée sur la chaîne à l’aide d’un petit pinceau. Que l’on utilise le spray ou la pâte, les meilleurs résultats sont obtenus en l’appliquant sur une chaîne chaude. Pour réchauffer la chaîne, faites rouler le vélo pendant dix minutes et n’appliquez la cire qu’ensuite, afin qu’elle puisse pénétrer dans toutes les parties de la chaîne.

Toutes les cires contiennent des additifs qui nettoient la chaîne en dissolvant la saleté. Lorsqu’elle est appliquée sur une chaîne qui vient d’être nettoyée, la cire recouvre le métal nu afin de le protéger de la saleté et de l’eau, et lubrifie les maillons de la chaîne. L’inconvénient de la cire est qu’elle durcit avec le temps, ce qui la rend difficile à enlever lorsque la chaîne doit être re-lubrifiée.

Article lié : Comment nettoyer la visière d’un casque de moto ?

Protection supplémentaire de la chaîne

Si votre moto n’est pas équipée d’un garde-chaîne, envisagez d’en acheter un. Le protège-chaîne couvre à la fois le haut et le bas de la chaîne et la protège de l’eau, de la boue et de la poussière. Ils sont disponibles en métal ou en plastique ABS et PVC et peuvent être fixés à l’aide de quelques vis ou être montés à la presse. Ils ont une longue durée de vie par tous les temps, sont très bon marché et valent la peine pour la protection qu’ils offrent.

Les protections de chaîne sont des accessoires essentiels pour les vélos qui roulent souvent dans des zones boueuses et poussiéreuses. Par temps humide, les protections de chaîne sont essentielles pour éviter que la chaîne ne soit mouillée, ce qui peut entraîner de la rouille et de la corrosion. Ils évitent également au motocycliste de devoir nettoyer la boue sur la chaîne après un trajet sur des routes boueuses et des passages d’eau.

Régler et inspecter la chaîne régulièrement

Le nettoyage et la lubrification de la chaîne permettent d’allonger considérablement la durée de vie des pignons et de la chaîne. Mais vous devez également inspecter la chaîne à intervalles réguliers pour détecter la rouille et régler la tension de la chaîne. Une chaîne lâche ne transfère pas efficacement la puissance de la boîte de vitesses à la roue arrière et affecte le rendement énergétique de la moto.

Lorsque la chaîne est trop tendue, elle exerce une pression excessive sur les roulements et les pignons, ce qui accélère leur usure. Une chaîne lâche peut être facilement repérée par l’affaissement de la partie inférieure de la chaîne, mais une chaîne trop tendue est plus difficile à détecter. Le manuel de votre moto vous recommandera la tension optimale de la chaîne et la procédure de réglage pour l’obtenir.

Faites tourner la roue et vérifiez si la tension de la chaîne varie ou si l’un des maillons semble usé.  Profitez du réglage de la tension de la chaîne pour inspecter l’usure et la corrosion des maillons et des pignons. Sur la plupart des motos, la tension de la chaîne est contrôlée par un ou deux boulons et écrous. Ceux-ci doivent être contrôlés et nettoyés régulièrement pour garantir le blocage de la tension de la chaîne après son réglage.

Réglage de la tension de la chaîne

Vous pouvez régler la tension de la chaîne chez vous assez facilement. La séquence consiste à desserrer quelques écrous, puis à reculer la roue arrière jusqu’à ce que le jeu de la chaîne soit éliminé, puis à resserrer les mêmes écrous. Il y a des repères de chaque côté du bras oscillant, de sorte que vous pouvez régler les deux côtés de manière égale. Un poids supplémentaire sur le vélo augmente la tension de la chaîne.

Après avoir effectué cette opération, faites tourner la roue à la main tout en écoutant attentivement pour détecter tout léger bruit provenant des pignons, ce qui indique que le réglage est incorrect. Lorsqu’elle est correctement réglée, elle est totalement silencieuse. Le réglage de la tension de la chaîne sera traité en détail dans le manuel de votre moto. En cas de doute, consultez-le pour connaître la procédure correcte et le niveau de tension de la chaîne qui doit être réglé.

Contrôlez le pignon de la boîte de vitesses et le pignon de la roue arrière

Si le pignon de la boîte de vitesses ou le pignon de la roue arrière est usé, il peut endommager la chaîne, ce qui oblige à la remplacer rapidement. La meilleure solution consiste à changer la chaîne et les pignons en un seul ensemble ou à surveiller l’usure des deux pignons à chaque lubrification.

Le moyen le plus simple de maintenir votre chaîne de moto en bon état

Quel que soit le soin que vous apportez à votre chaîne, la principale source d’usure est le sable et les particules de poussière qui pénètrent dans la lubrification et usent la chaîne et les pignons. Même si vous maintenez votre chaîne en parfait état grâce à une lubrification régulière et à un protège-chaîne, la poussière et le sable ont la fâcheuse habitude de s’infiltrer dans tous les coins et recoins jusqu’à remplir les plus petites crevasses.

La solution la plus simple est d’éviter d’utiliser votre moto dans des zones sablonneuses ou boueuses ou dans des endroits où il y a beaucoup d’eau. Si vous devez utiliser votre moto dans un environnement défavorable, dès que vous rentrez chez vous, nettoyez la chaîne au jet d’eau pour enlever le sable et la boue et lubrifiez-la immédiatement pour la protéger de l’eau.

Comment savoir quand remplacer la chaîne de votre moto ?

Lorsqu’une chaîne de moto s’use, elle présente des signes indiquant qu’il est temps de la changer. Une inspection rapide de la chaîne permet de savoir si elle est usée ou non et si elle présente des taches de rouille sur l’un de ses maillons. Une chaîne usée présente un glissement latéral, c’est-à-dire que la chaîne peut s’écarter latéralement des pignons. L’étirement de la chaîne est un autre signe qu’elle doit être remplacée car elle est hors spécifications.

Une moto dont la chaîne est usée présente une accélération plus faible et un couple réduit. La vitesse en souffre également et, dans certains cas, un bruit de chaîne peut se faire entendre à des vitesses plus élevées, la chaîne luttant pour maintenir le rythme avec le pignon de la boîte de vitesses. Avec des charges élevées, la perte de puissance de traction est perceptible, mais à des charges faibles et normales, la différence peut être minime.

Article lié :  Sport étude motocross : le guide

Dans le pire des cas, la chaîne peut se rompre lorsque la puissance est appliquée, endommageant l’un des pignons ou les deux et nécessitant leur remplacement. Lorsque vous démarrez à partir d’un point mort, vous pouvez entendre des grincements lorsque la chaîne se déplace sur le pignon de la boîte de vitesses. Le rendement énergétique se dégrade lorsque la chaîne est incapable de transférer la puissance de la boîte de vitesses.

Étirement de la chaîne

Au fil de l’utilisation de la moto, la chaîne subit des cycles de chaleur et de refroidissement, ce qui ajoute au stress de l’utilisation et provoque un étirement de la chaîne. Les tolérances entre les pièces de la chaîne se dégradent en raison de la friction, ce qui se traduit par un relâchement de la chaîne. La distance entre les rouleaux augmente avec l’usure et ils ne s’engrènent pas correctement avec les dents du pignon.

Ce phénomène est courant et, avec le temps, chaque chaîne présente ce problème qui ne peut être résolu que par un remplacement. Un guide très approximatif du jeu de la chaîne est le suivant : lorsque vous pouvez déplacer la chaîne de haut en bas de 1,5 cm, cela signifie que la chaîne doit être remplacée.

Symptômes d’une chaîne de moto usée

Les symptômes d’une chaîne de moto usée sont les suivants :

  • Bruit de grincement de la chaîne
  • Taches de rouille sur les maillons de la chaîne
  • Perte notable de puissance de traction avec une charge lourde
  • Perte d’accélération
  • Bruit de chaîne à vitesse élevée
  • Étirement de la chaîne et dérapage latéral
  • Diminution de la consommation de carburant
  • La chaîne ne s’engrène pas précisément avec les dents du pignon.

Comment inspecter la chaîne de votre moto

Si votre moto est équipée d’un garde-chaîne, retirez-le pour pouvoir inspecter les maillons de la chaîne avant qu’ils ne passent sur le pignon. Une chaîne qui a encore beaucoup d’usage est exempte de zones rouillées et ne présente pas de flottement latéral. La partie inférieure de la chaîne ne s’affaisse pas et est raisonnablement tendue. Faites tourner la roue arrière lentement tout en recherchant des maillons rouillés ou endommagés sur la chaîne.

Le meilleur moment pour inspecter la chaîne est juste après son nettoyage et avant sa lubrification, car les maillons métalliques nus sont clairement visibles. Une chaîne peut ne pas présenter de signes extérieurs de corrosion, mais elle peut néanmoins être usée. Vérifiez si la chaîne s’engrène précisément avec les dents du pignon ou s’il y a un décalage qui indique qu’elle est usée.

À quelle fréquence doit-on changer le kit chaîne ?

Selon le fabricant, les chaînes de moto sont censées durer environ 20 000 km. En pratique, elles peuvent devoir être remplacées avant d’avoir parcouru cette distance en raison de divers facteurs. Les conditions de conduite, une lubrification régulière ou non et le type de conduite jouent un rôle dans la détermination de la durée de vie de la chaîne.

Les motos lourdes et à hautes performances doivent changer leurs chaînes plus souvent et les maintenir lubrifiées pour que leurs performances restent identiques. Concernant les motos de sport plus légères et les motos utilisées pour les trajets quotidiens n’ont pas besoin de changer leurs chaînes aussi souvent, tant qu’elles ont été nettoyées et lubrifiées périodiquement.

Enfin, les motos utilisées dans des conditions défavorables sont les plus susceptibles de voir leur chaîne endommagée par la corrosion et l’usure excessive due au sable et à la boue. Les chaînes mal entretenues entrent également dans cette catégorie et doivent être remplacées avant d’avoir atteint le kilométrage indiqué par le fabricant. Si la transmission de puissance a baissé, changez d’abord la chaîne.

Combien coûte le remplacement de la chaîne ?

Le remplacement d’une chaîne de moto peut coûter entre 70 € de l’heure et 250 €, y compris le coût de la chaîne. Vous pouvez le faire à la maison si vous savez utiliser une clé dynamométrique et si vous avez de l’expérience. Une nouvelle chaîne peut coûter entre 50 et 120 €, selon la chaîne que vous choisissez.

Le remplacement de la chaîne est un travail qu’il vaut mieux confier à un atelier de réparation professionnel. La moto doit être soulevée, puis suspendue pendant que la roue arrière et l’essieu sont retirés. Une fois la nouvelle chaîne montée, il se peut que l’un des pignons doive également être remplacé parce qu’il ne s’engrène pas correctement avec elle.

Sur les motos de sport plus légères, ces défauts ne se manifestent pas si facilement car elles peuvent supporter beaucoup d’abus avant de devoir être remplacées, mais sur les motos plus lourdes, la réparation peut s’avérer coûteuse par la suite. 

Types de chaînes de moto

Les fabricants de chaînes de moto proposent plusieurs variétés de chaînes adaptées aux motos sportives et aux motos hautes performances. Les chaînes pour motos de sport sont moins chères, mais elles ne sont pas aussi durables que les chaînes plus chères et plus résistantes destinées à être utilisées sur des motos plus lourdes. Le prix dépend également du matériau utilisé pour fabriquer la chaîne.

Les chaînes sont fabriquées en acier ou en acier carbone, qui est beaucoup plus résistant que l’acier ordinaire. Les deux types de chaînes peuvent rouiller et doivent être protégés de l’eau par une couche de lubrifiant ou de cire qui doit être renouvelée régulièrement.

Joints toriques ou joints en X

Il existe deux types de chaînes, celles qui utilisent des anneaux en O et celles qui utilisent des anneaux en X. Les chaînes à joints toriques sont devenues populaires dans les années 70. Elles sont utilisées principalement par les motos de route. Les joints toriques tournent sur une douille qui est pré-lubrifiée avant de quitter l’usine et possède une couche de lubrification intégrée. Cependant, ils doivent être lubrifiés à intervalles réguliers.

Les chaînes à anneaux en X, étaient à l’origine destinées aux circuits de course. Elles sont arrivées plus tard sur les motos de sport. Ces chaînes coûtent plus cher car elles sont plus coûteuses à produire. Leur construction est différente , elles sont fabriquées à partir de métaux plus résistants. Ces chaines utilisent des plaques latérales fines avec des axes de maillon creux.

Quand faut-il remplacer les pignons de votre moto ?

Le moment idéal pour remplacer les pignons est celui du remplacement de la chaîne. Si l’un des pignons est usé, il aura un impact sur l’autre pignon et sur la chaîne, dégradant ainsi les performances de la moto. Des pignons usés entraînent une dégradation du couple, de la vitesse, une mauvaise accélération et un faible rendement énergétique.

Les pignons de la boîte de vitesses et de la roue arrière doivent être inspectés régulièrement, ainsi que la chaîne, pour s’assurer qu’ils sont en bon état. Un pignon usé présente des dents crochues, pointues ou aiguisées qui sont autant de signes qu’il doit être remplacé. Les vallées entre les dents sont inégales, ce qui indique une usure excessive.

La principale cause de friction dans la chaîne est le désalignement entre le pignon de la boîte de vitesses et le pignon de la roue arrière. Dans la vie réelle, un alignement parfait est pratiquement impossible, bien qu’il puisse être minimisé par la lubrification.

Conclusion

Une chaîne de moto devrait durer environ 20 000 kilomètres, mais cela dépend de la façon dont elle est entretenue. Nettoyer et lubrifier la chaîne lorsque cela est nécessaire permet de la maintenir en parfait état de marche. Le remplacement d’une chaîne peut être coûteux et il est préférable de le confier à un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *