Que signifie JDM ? Guide complet

Que signifie JDM ?
4.7/5 - (197 votes)

Si vous avez plongé assez profondément dans le monde des sous-cultures automobiles ou si vous avez un œil attentif à la culture automobile japonaise, vous avez probablement rencontré le terme JDM. Bien que beaucoup fassent référence à n’importe quelle voiture japonaise comme étant une voiture JDM, ce n’est pas le cas. Beaucoup se demandent que signifie JDM.

JDM est l’abréviation de Japanese Domestic Market (marché intérieur japonais). Elle désigne les voitures fabriquées au Japon par des entreprises automobiles japonaises. Cependant, le seul but est d’approvisionner le marché japonais. Les voitures JDM sont rares en dehors du Japon, car elles n’ont jamais été produites dans l’intention d’être exportées.

La rareté des voitures JDM et leurs différences par rapport aux voitures japonaises fabriquées en Occident, tant en termes de performances que de style, ont suscité l’intérêt des amateurs de voitures en dehors du Japon. Dans cet article, nous aborderons en détail les voitures JDM, ainsi que la culture qui les entoure.

Que signifie le sigle JDM ?

L’acronyme JDM signifie Japanese Domestic Market. Il s’agit de voitures fabriquées spécifiquement pour le marché japonais par des entreprises automobiles japonaises. Ces voitures sont à la fois fabriquées et vendues au Japon uniquement. Cela signifie que toutes les voitures fabriquées sous le nom d’une entreprise automobile japonaise ne sont pas des voitures JDM, car la plupart de ces entreprises ont des usines dans le monde entier. 

Les voitures JDM ?

Les voitures JDM sont construites au Japon par des entreprises automobiles japonaises dans l’optique du marché japonais. Elles sont conçues pour offrir une alternative moins chère et plus pratique aux voitures étrangères importées du monde entier. Elles sont également construites dans le respect des réglementations japonaises et comportent des caractéristiques spécifiques. Par exemple, la conduite à droite et des moteurs à faible consommation de carburant pour être conformes aux lois japonaises.

Presque toutes les voitures JDM modernes sont équipées de la technologie hybride. Les voitures JDM sont de toutes formes et de toutes tailles, des petites voitures aux SUV et aux minivans. Le marché JDM est vaste et constitue une source de curiosité pour de nombreux amateurs de voitures en dehors du Japon, donnant naissance à une culture de fans et d’admirateurs au fil des ans.

Résumé : 

  • JDM signifie « Japanese Domestic Market » (marché intérieur japonais)
  • Les voitures JDM sont construites uniquement pour être utilisées au Japon.
  • Cela rend les voitures JDM trouvées en dehors du Japon très intéressantes pour certains amateurs de voitures.

Article lié : C’est quoi un résonateur de voiture ?

Que signifie la culture JDM ?

La culture JDM est un nom donné à un style de vie construit autour d’un intérêt marqué pour la possession, la conduite et le réglage des voitures JDM. Elle est considérée comme une « sous-culture automobile », que l’on rencontre fréquemment lorsqu’on s’intéresse de plus près au monde de l’automobile. Ces sous-cultures peuvent être des groupes de petite taille et de niche, comme ceux qui aiment les Subaru Impreza du début des années 1980, par exemple. La culture JDM est l’une des principales sous-cultures automobiles. 

La culture JDM peut impliquer des sorties sociales et des rencontres de voitures. Les gens apportent leurs voitures JDM pour les montrer à d’autres fans de JDM. Cette culture ne se développe pas seulement lors d’événements, mais aussi grâce à la puissance d’Internet. Divers forums et groupes ont été créés pour célébrer les voitures JDM et ceux qui les conduisent.

Sous-cultures JDM

Bien que les voitures JDM ne soient vendues qu’au Japon, elles ont des admirateurs dans le monde entier. Des rassemblements de voitures JDM importées ont lieu dans de nombreux pays. Il existe également des sous-catégories de la culture JDM, qui se concentrent sur différentes variations des voitures JDM, par exemple, les Bososoku. Les voitures Bososoku présentent des kits de carrosserie améliorés ainsi que de grands tuyaux d’échappement verticaux conçus pour attirer l’attention.

Parmi les autres sous-cultures JDM, citons Itasha, où des passionnés habillent leurs voitures de dessins d’anime japonais. Le Dekotora, une autre sous-culture à thème artistique où les gens décorent leurs voitures de manière élaborée. Toutes les sous-cultures JDM ne sont pas centrées sur la décoration, la sous-culture Kyusha étant basée sur des voitures JDM plus anciennes et subtilement modifiées. 

Article lié :  Comment retirer le film teinté des vitres d'une voiture ?

Des modifications moins subtiles sont apportées par les voitures Onikyan, avec leurs roues excessivement bombées, et les voitures Shakotan, qui sont abaissées de façon spectaculaire et ont d’énormes refroidisseurs intermédiaires. Ce ne sont là que quelques-unes des sous-cultures nées de la passion pour la JDM, et il y en a beaucoup d’autres. 

Toutes les voitures japonaises sont-elles JDM ?

Toutes les voitures japonaises ne sont pas JDM, car les voitures JDM sont construites spécifiquement pour le marché intérieur japonais. Les constructeurs japonais, tels que Honda et Mitsubishi, fabriquent également des voitures pour les marchés internationaux, et ces voitures ne sont pas considérées comme des voitures JDM.

L’une des choses les plus importantes à noter, surtout si vous souhaitez posséder une voiture JDM, est que toutes les voitures japonaises ne peuvent pas prétendre au titre de JDM. Les voitures JDM sont fabriquées pour le marché japonais. En tenant compte des réglementations nationales et en étant fabriquées au Japon avec des pièces japonaises. Les voitures de marque japonaise sont fabriquées dans le monde entier, il faut donc chercher plus loin pour s’assurer qu’une voiture est JDM.

Une voiture peut être fabriquée par une usine entière de Japonais et arborer l’insigne d’un constructeur japonais, mais si elle a été construite en dehors des frontières du Japon, elle ne peut être considérée comme une voiture JDM. 

Comment repérer une voiture JDM

Il existe plusieurs façons de savoir si une voiture est une JDM, mais aussi quelques fausses indications auxquelles il faut faire attention. L’indice le plus évident est que les voitures JDM ont un volant à droite. Contrairement aux voitures à volant à gauche fabriquées dans la plupart des pays du monde. Un autre élément à vérifier est le numéro d’identification du véhicule (NIV) de votre voiture. Si le NIV commence par un J, la voiture a été fabriquée au Japon.

Le design des plaques d’immatriculation est un autre moyen de savoir si une voiture est une JDM. Les plaques d’immatriculation japonaises sont rectangulaires et comportent des lettres japonaises au-dessus et à côté des chiffres, à l’avant et à l’arrière de la voiture. Ces plaques sont également plus hautes et plus larges que les plaques d’immatriculation américaines. L’âge de la voiture est également important, pour des raisons que nous aborderons plus loin dans cet article. 

Faux indices

On croit généralement, à tort, qu’une flèche verte et jaune orientée vers le bas est le signe qu’une voiture est JDM. Ce n’est pas le cas. La flèche verte et jaune est connue sous le nom de marque Shoshinsha. Elle doit être affichée à l’arrière de la voiture par les nouveaux conducteurs au Japon jusqu’à au moins un an après avoir passé leur examen de conduite. Il s’agit d’un avertissement aux autres conducteurs, et non d’un signe qu’ils conduisent une voiture JDM.

Les voitures JDM sont-elles illégales en France ?

Les voitures JDM ne sont pas illégales en France. Cependant, des règles strictes doivent être respectées avant leur importation pour éviter tout problème juridique. 

Le Japon est également disposé à exporter ses voitures vers le reste du monde une fois qu’elles commencent à vieillir, en raison des lois fiscales japonaises. Chaque voiture de plus de 13 ans coûte à son propriétaire 10 % de taxes supplémentaires par an. Cette loi a conduit à l’apparition de « cimetières de voitures » dans tout le Japon, où les gens abandonnent leurs voitures pour éviter de payer ces 10 % supplémentaires. Au lieu de laisser ces cimetières se développer, le Japon exporte les voitures.

Résumé :

  • La culture JDM est extrêmement diversifiée
  • Toutes les voitures japonaises ne sont pas des JDM 

Pourquoi les voitures JDM sont-elles meilleures ? 

Les voitures JDM ont une très bonne réputation parmi les amateurs de voitures pour leur style unique, leurs performances et leur efficacité. Elles ne sont pas toujours préférées par le grand public. Néanmoins, mais elles sont très appréciées par ceux qui ont un œil attentif sur la culture automobile japonaise. Les voitures JDM ont généralement des spécifications différentes de celles des voitures étrangères produites localement. Ces différences s’expliquent en raison des des lois et de styles de conduite au Japon. 

Article lié :  Comment changer un roulement de roue arrière sans presse ?

Faible kilométrage

L’un des points forts les plus remarquables des voitures JDM importées est leur kilométrage étonnamment bas. Cela s’explique par la différence de style de vie des Japonais par rapport aux Français, par exemple. Dans les villes densément peuplées comme Tokyo, les transports publics sont rois, et beaucoup prennent le bus plutôt que la voiture.

La piétonisation intensive permet d’arriver plus facilement à l’heure en utilisant les transports publics et en marchant. Plutôt que de devoir se frayer un chemin à travers la foule, puis d’essayer de trouver une place de parking toujours insaisissable. Ce kilométrage réduit signifie que les pièces internes devraient avoir une durée de vie plus longue. Cela réduit les risques de devoir dépenser davantage pour des remplacements inauthentiques.

Un design unique

Les voitures JDM ont tendance à avoir un design plus futuriste et unique. Les Japonais ont toujours été très avant-gardistes en matière de design. Ils préfèrent les formes élégantes aux voitures rigides en forme de boîte, autrefois populaires sur le marché automobile occidental. C’est pour cette raison que les marques japonaises ont adapté leurs offres sortantes à un public occidental.

Ce n’est pas le cas des voitures vendues uniquement pour le marché japonais. Elles sont modelées et façonnées en fonction des goûts japonais, ce qui signifie que les voitures JDM importées auront un aspect plus unique et seront certaines d’attirer l’attention des spectateurs. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles la culture JDM prospère, l’unicité et les designs futuristes étant au cœur de l’intrigue.

Amélioration des performances

Les constructeurs automobiles japonais aiment se montrer plus exigeants que le reste du monde en matière de production de voitures. La plupart des modèles JDM sont construits dans l’optique d’une conduite performante et ont souvent une meilleure tenue de route que la plupart de leurs homologues étrangers. Les voitures JDM sont généralement plus légères que les voitures étrangères. Cela les rend plus agiles et plus faciles à contrôler.

Cette légèreté en fait également un choix populaire pour les coureurs et les drifters. En plus de leur capacité à être contrôlées, elles ne sont pas non plus trop mauvaises pour se laisser aller. Les voitures JDM ont souvent une grande capacité d’accélération et se tiennent très bien à haute vitesse. Ces avantages sont généralement légèrement atténués pour les marchés étrangers. 

Des biens qui s’apprécient

Contrairement à la plupart des voitures, dont la valeur chute dès que vous les sortez de chez le concessionnaire, la rareté des voitures JDM signifie que leur valeur est susceptible d’augmenter, tant qu’elles sont conservées en bon état. Elles sont difficiles à trouver en dehors de leur pays d’origine. En effet, le Japon ne les a jamais officiellement exportées en masse. Cette rareté réduit le risque de l’achat initial, car vous devriez pouvoir trouver un acheteur.

Il est bon de préciser que si vous importez une voiture JDM, vous devez conserver tous les documents importants concernant l’importation. Notamment si vous avez l’intention de la vendre à l’avenir. 

Les voitures JDM ont tendance à être dans un état presque parfait lorsqu’elles sont exportées du Japon. Cela s’explique en partie par le fait que les Japonais sont connus pour leur sens de l’ordre impeccable et leur volonté de garder les choses en parfait état. C’est aussi parce que le Japon impose des contrôles semestriels stricts pour s’assurer que le véhicule est en état de rouler. Cela devrait vous garantir que votre voiture vous parviendra dans un état aussi bon que neuf.

Conclusion

Les voitures JDM continuent d’être une source d’intrigue pour de nombreux amateurs de voitures dans le monde entier. Cela encourage une sous-culture florissante, en particulier aux États-Unis. Dans l’ensemble, elles offrent un aperçu intéressant des tendances et des styles très appréciés dans une partie unique et fascinante du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *