À quoi sert l’ESP ?

À quoi sert l'ESP ?
4.3/5 - (108 votes)

L’ESP est un système de sécurité conçu pour vous aider à garder le contrôle de votre voiture lors d’une manœuvre d’évitement, par exemple en faisant une embardée pour éviter une voiture à l’arrêt sur l’autoroute. 

Il est devenu obligatoire sur les voitures particulières européennes en 2014 et on lui attribue le mérite d’avoir sauvé des milliers de vies depuis. Mais qu’est-ce que l’ESP, quelle est son importance, comment fonctionne-t-il, que signifie le voyant ESP et faut-il le désactiver ? Continuez à lire pour obtenir la réponse à toutes ces questions.

Qu’est-ce que l’ESP d’une voiture ?

L’ESP d’une voiture est l’abréviation de Electronic Stability Programme (programme de stabilité électronique) et, en termes généraux (nous entrerons dans les détails dans une minute), il utilise des capteurs pour déterminer si la direction de la voiture correspond à vos actions de direction et, si ce n’est pas le cas, il la ramène automatiquement sous votre contrôle en une fraction de seconde.

Quelle est l’importance de l’ESP dans une voiture ?

L’ESP est très important dans une voiture. En 2019, des recherches menées par Bloomberg Philanthropies ont révélé que, de tous les dispositifs de sécurité des véhicules, le contrôle électronique de la stabilité est le facteur le plus important pour éviter les accidents, car il réduit de 38 % le nombre de décès dans les collisions avec perte de contrôle. 

Parallèlement, des recherches menées par l’université de Loughborough en 2007 ont analysé plus de 10 000 incidents de la circulation routière (ITR) et ont révélé que les voitures équipées de l’ESP ont 27 % de chances en moins d’être impliquées dans des ITR à un seul véhicule – le type le plus souvent attribué à une erreur du conducteur. 

ESP ou ESC : quelle est la différence ? 

Il n’y a aucune différence entre l’ESP et l’ESC (Electronic Skid Control), qui sont une seule et même chose. La disparité remonte à l’époque où l’ESP (nous nous en tiendrons à cette appellation pour des raisons de simplicité) était commercialisé sous différents noms par différents constructeurs automobiles. 

En réalité, il est appelé de nombreuses façons différentes. BMW utilise l’acronyme DSC (Dynamic Stability Control), Honda a opté pour VSA (Vehicle Stability Assist), tandis que Porsche l’appelle PSM (Porsche Stability Control).

Le contrôle de la traction est-il la même chose que l’ESP ?

L’antipatinage n’est pas la même chose que l’ESP. Elle est généralement contrôlée par votre ESP, mais elle a un objectif différent. Au lieu d’empêcher votre voiture de glisser ou de partir en vrille dans les virages, l’antipatinage est, comme son nom l’indique, conçu pour donner plus de traction aux roues motrices de votre voiture. 

Imaginons que vous rejoignez rapidement un rond-point, que vous repérez un espace dans le trafic et que vous accélérez depuis l’arrêt pour le faire, mais que vous le faites trop vite, la puissance de votre moteur dépasse l’adhérence des pneus, ils patinent et vous n’allez nulle part rapidement.

Faites la même chose avec l’antipatinage activé et il interviendra, soit en réduisant la puissance du moteur, soit en freinant une roue qui patine pour envoyer la puissance vers la roue qui a de l’adhérence – l’idée est de doser la puissance, en tirant le meilleur parti de l’adhérence disponible. Ce système est particulièrement efficace sur les routes mouillées.

Article lié :  Comment importer une voiture du Japon ?

Cela dit, il y a des moments où le contrôle de la traction n’est pas si génial, en particulier lorsque vous voulez que vos roues patinent – comme si vous essayez de déloger la voiture de la neige. En appuyant sur le bouton ESP de la plupart des voitures grand public, vous désactivez l’antipatinage, mais pas l’ESP, ce qui permet aux roues motrices de votre voiture de tourner librement et de vous donner l’élan nécessaire pour vous dégager.

Comment fonctionne l’ESP ?

L’ESP fonctionne comme un filet de sécurité invisible qui surveille en permanence votre conduite. Un micro-ordinateur enregistre 25 fois par seconde les signaux émis par divers capteurs (vitesse des roues, angle de lacet, etc.) pour s’assurer que les mouvements de la direction correspondent à la direction réelle de la voiture. Si les deux ne coïncident pas, l’ESP agit automatiquement et de manière indépendante en donnant des impulsions aux freins correspondants pour contrer énergiquement le glissement et ramener la voiture sous votre contrôle. Il peut également réduire le couple moteur pour contrer un glissement induit par la puissance. Tout cela se produit si rapidement et si subtilement que vous aurez du mal à remarquer son fonctionnement. 

Quelles autres fonctions l’ESP rend-il possibles ?

L’ESP (ses capteurs et son unité de commande) rend possible un large éventail de nouvelles fonctions. La capacité de l’ESP à activer les freins signifie que de plus en plus de voitures modernes sont équipées d’une fonction de retenue en côte qui maintient la voiture sur les freins pendant que vous appuyez sur l’embrayage.

L’assistance hydraulique au freinage est une autre fonction de sécurité rendue possible par l’ESP. L’assistance hydraulique au freinage résout ce problème en surveillant la force et la soudaineté avec lesquelles vous appuyez sur la pédale et, s’il détecte un arrêt d’urgence, il applique la pression maximale.

L’atténuation du retournement, quant à elle, utilise les capteurs de l’ESP – pour des choses comme le lacet – pour détecter si une voiture est sur le point de se renverser et applique des impulsions aux freins de chaque roue pour l’arrêter.

Même le système de contrôle de la pression des pneus de votre voiture est dû à l’ESP. Il utilise les capteurs de l’ESP pour surveiller les vitesses de rotation de vos roues et détecter la résistance supplémentaire d’une crevaison. 

Témoin ESP

Vous ne remarquerez probablement pas votre ESP jusqu’à ce que vous voyiez le témoin ESP clignoter sur votre tableau de bord – il s’allume et s’éteint ou s’allume et reste allumé, mais qu’est-ce que cela signifie ?

Témoin ESP clignotant

Un voyant ESP clignotant (très similaire, voire identique, à l’image d’en-tête de cet article) que vous remarquez dans le coin de l’œil lorsque vous conduisez indique que l’ESP a été activé. Il peut s’agir d’une activation en une fraction de seconde et, comme vous êtes concentré sur la conduite, vous ne le verrez probablement jamais.

Article lié :  Comment drifter ?

Cela dit, vous pouvez le sentir. Essentiellement, il s’agit de vous empêcher de perdre le contrôle de la voiture. Vous pouvez donc sentir la voiture bouger sous vous avant que l’ESP n’intervienne – en coupant la puissance du moteur et en jonglant avec la pression des freins – pour remettre la voiture en ligne. Cela se produit si rapidement que c’est presque imperceptible.

Témoin ESP allumé en permanence

Un voyant ESP allumé en permanence indique que le système est inopérant, soit parce que vous l’avez désactivé (généralement en appuyant et en maintenant enfoncé un bouton portant le symbole correspondant), soit parce qu’il présente un défaut. 

Même lorsque vous désactivez le système sur certaines voitures – la plupart des Volkswagen par exemple – il n’est pas réellement désactivé, les paramètres dans lesquels il fonctionne ont simplement été relâchés pour libérer plus de performances dans les virages sur circuit, par exemple. Sur d’autres voitures, le système se désactive lorsque vous sélectionnez certains modes de conduite, ce qui vous évite d’avoir à appuyer sur le bouton ESP.

Un système ESP défectueux ne rend pas votre voiture dangereuse en soi, mais si votre voiture est équipée d’un système de sécurité aussi efficace, il serait fou de ne pas l’avoir pleinement opérationnel. Même les moniteurs de conduite professionnels gardent le système activé sur la route.

FAQ sur le système ESP

L’ESP est-il important dans une voiture ?

L’ESP est important dans une voiture. Il s’agit d’un dispositif de sécurité éprouvé dont il est rassurant de disposer si vous utilisez votre voiture pour transporter votre famille et vos proches. Dans de très rares cas, il n’est pas utile, par exemple, si vous utilisez votre voiture uniquement sur circuit, il pourrait en limiter les performances. En règle générale, lorsque vous conduisez sur la route, l’ESP présente de nombreux avantages et aucun inconvénient.

Est-il prudent de conduire avec le voyant ESP allumé ?

Oui, il est possible de conduire en toute sécurité avec le voyant ESP allumé, mais nous ne le recommandons pas ? Si votre voyant ESP est allumé, cela signifie que vous l’avez éteint ou qu’il y a un problème avec le système et qu’il ne fonctionne pas correctement. En conséquence, il ne sera pas en mesure d’arrêter votre véhicule comme il le ferait s’il était opérationnel. Bien que cela ne soit pas nécessairement dangereux, cela signifie qu’un dispositif de sécurité important ne fonctionne pas, il est prudent de le faire réparer s’il y a un défaut et nous vous conseillons de garder le système allumé.

Que signifie l’allumage du voyant ESP sur votre voiture ?

Lorsque le voyant ESP s’allume sur votre voiture, cela peut signifier deux choses. S’il clignote, cela signifie que l’ESP de votre voiture s’est activé, probablement en raison d’une manœuvre soudaine ou d’un virage rapide. Si le voyant reste allumé, cela signifie que le système est défectueux et que vous devez le faire vérifier dès que possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *