Guide d’achat Mini Clubman R55

guide d'achat mini clubman r55
4.8/5 - (151 votes)

Pratique, rétro et agréable à conduire, la Mini Clubman R55 est un break amusant et abordable. En revanche, si vous souhaitez vous en procurer une, il y a quelques points à apprendre en compte. Sans plus attendre, voici notre guide d’achat de la Mini Clubman R55.

Présentation de la Mini Clubman R55

On ne le dirait pas, mais le hayon R56 de deuxième génération est plus long de 60 mm, grâce au remodelage de l’arrière. Cela se traduit par un volume de coffre supplémentaire de 10 litres, même si, à première vue, il est difficile de remarquer une différence par rapport aux versions R50 et R53 de la première génération. Si l’on peut acheter une Mini hatch de deuxième génération pour son agrément de conduite et sa maniabilité, on ne le fait pas pour le volume de son coffre, qui reste étriqué.

Par conséquent, tout ajout de fonctionnalité à la combinaison de l’allure rétro et de la conduite dynamique de la Mini ouvrirait la marque Mini à un plus grand nombre d’acheteurs. Ce modèle Mini est arrivé en novembre 2007, environ un an après le lancement de la R56 à hayon, faisant revivre le nom Clubman qui avait été utilisé pour le break Mini classique abandonné 25 ans plus tôt. 

Basé sur le hayon R56, le R55 partageait ses moteurs essence et diesel plus efficaces et plus sophistiqués fournis par Citroën/Peugeot, associés à un choix de boîtes de vitesses manuelles et automatiques à six rapports.

Les différences avec la R56

Le Clubman n’était pas seulement une version break conventionnelle de la R56. Non, la R55 était équipée de deux portes arrière de style rétro, avec des panneaux contrastés argentés ou noirs, qui s’adaptaient autour des feux arrière. Ces portes sont un clin d’œil à la Mini classique d’origine, avec laquelle elle partage son nom. Le Clubman de deuxième génération a suscité la controverse en raison de la présence d’une troisième porte latérale supplémentaire, appelée « Clubdoor ». 

Pourquoi cette controverse ? Sur les modèles britanniques à conduite à droite, cette porte était montée à droite, ce qui en réduisait l’utilité, même si la qualité et l’ajustement de cette porte supplémentaire étaient impressionnants. 8 cm d’empattement en plus et 2 cm de hauteur en plus, cela n’a l’air de rien, mais grâce au porte-à-faux arrière allongé, la Clubman est 24 cm plus longue que le hayon, ce qui signifie 8 cm d’espace supplémentaire pour les jambes, le volume du coffre atteignant un respectable 260 litres ou 930 litres lorsque les sièges arrière sont rabattus.

Bref historique de la Mini Clubman R55

Les premiers modèles disponibles au lancement étaient les versions Cooper, Cooper D et Cooper S. La Cooper développe 122 ch avec son moteur Prince de 1,6 litre, la Cooper D diesel 109 ch avec son 1,6 litre et la Cooper S 184 ch, propulsée par une version turbocompressée du même moteur Prince à essence. 

En mars 2009, une version One de la Mini Clubman R55 a été introduite. Elle était équipée d’une version 1,4 litre du moteur Prince de 98 ch. Plus tard, en mai 2009, une version haut de gamme John Cooper Works (JCW) de la R55 a été lancée. La puissance a été portée à 211 ch par le moteur Prince turbocompressé amélioré, avec un couple pouvant atteindre 280 Nm avec l' »overboost » et une vitesse de pointe de 240 km/h. En 2010, à l’instar de la R56 à hayon, le Clubman a également reçu son lifting de mi-vie ou LCI (Life Cycle Impulse dans le langage BMW), avec des retouches extérieures et intérieures. 

Article lié :  Comment Contrôler et Régler la Pression des Pneus sur une Renault Clio 4 ?

Cependant, les changements les plus importants ont été apportés au moteur essence Prince de la Cooper S et de la JCW. Désormais appelée N18, la Cooper S a bénéficié du double VANOS à variation continue, d’une pompe à huile à commande cartographique, d’un arbre à cames composite, d’un nouveau design de piston et d’une commande de soupape entièrement variable. Cette dernière étant le système VALVETRONIC éprouvé de BMW, qui ajuste la levée des soupapes et les temps d’ouverture en relation directe avec la pédale d’accélérateur.

Notre choix

La version JCW de la dernière Mini Clubman R55 est à notre avis le joyau caché de la gamme MINI Clubman de première génération. Elle est également d’une rareté injustifiable, puisque seulement 177 exemplaires ont été vendus par Mini ! Elle conserve la même puissance de 211 ch, le kit de carrosserie JCW et les freins Brembo. La seule différence, c’est que cette JCW est enveloppée dans la carrosserie Mini Clubman R55, plus cossue, ce qui, avec son empattement plus long, se traduit par une conduite plus tolérante à vitesse élevée. Pas étonnant qu’elle soit aujourd’hui très recherchée !

Prix de la Mini Clubman R55

Les prix de la Cooper R55 commencent aux alentours de 3 000 €. Ajoutez 500 € pour la Cooper S, plus rapide, mais il s’agit des premières voitures de 2006, donc attention aux problèmes de moteur, surtout pour la Cooper S. Vous pouvez payer moins, mais il s’agit généralement de voitures qui ont des problèmes. 

3250 € est tout ce dont vous avez besoin pour une One d’entrée de gamme, avec 100 000 km. Les diesels ne sont peut-être plus à la mode, mais la moins chère est encore à 4000 €, avec 138 000 km. Vous aurez besoin d’au moins 5 000 € pour vous procurer l’un des premiers modèles LCI facelift R55 Cooper S, avec environ 90 000 km. Autour de 7 000 €, vous trouverez des voitures facelift avec un kilométrage plus modeste, entre 50 et 80 000 km. 

Les Cooper SD diesels les moins chers commencent à 8500 €, avec environ 60 000 km. La JCW est la plus difficile à trouver, et la moins chère que nous ayons trouvée était une voiture de 2011 avec 90 000 km, au prix de 8500 €, disponible chez un spécialiste. Comme pour toutes les Minis, il convient d’acheter en fonction de l’état, des spécifications et de la couleur. Il existe également de nombreux modèles en édition limitée, notamment les Soho et Hampton, qui valent la peine d’être recherchés.

Ce qu’il faut savoir sur la Mini Clubman R55

Comme pour la R56, les principaux problèmes de la Mini Clubman R55 sont d’ordre mécanique. Si vous avez affaire à une Cooper, vérifiez si le moteur tourne mal, ce qui est généralement dû à un problème de solénoïde Vanos, qui contrôle le calage de l’arbre à cames. Les ratés d’allumage sont également fréquents et résultent généralement d’une défaillance des bougies d’allumage ou des bobines d’allumage. Les diesels peuvent souffrir de problèmes liés au filtre à particules diesel (DPF) et au volant moteur bimasse – les performances en seront affectées et il convient de prêter attention aux cliquetis excessifs.

Le moteur

Vérifiez encore plus attentivement toute Cooper S ou JCW avant le lifting LCI 2010, car elles sont équipées du même moteur turbocompressé Prince N14, qui est basé sur l’unité TU de PSA, mais avec le VANOS BMW et la distribution variable en plus. En tant que telles, elles souffrent des mêmes problèmes de moteur. En ce qui concerne les soupapes, elles s’encrassent en raison de l’accumulation de carbone due au système d’injection directe. Ce problème est susceptible de se manifester lors de l’essai routier, car le moteur sera hésitant, les performances ne seront pas à la hauteur des attentes et un témoin d’alerte moteur devrait s’allumer sur le compteur. La seule solution est de se rendre chez un spécialiste Mini et de faire désamorcer le moteur. Pour environ 240 euros, il fera sauter les cosses écrasées autour du collecteur d’admission et du haut des soupapes.

Article lié :  CPF et permis poids lourd : tout savoir sur les heures nécessaires

Bien qu’il ne s’agisse pas du défaut le plus grave du moteur N14, celui-ci est connu sous le nom de « râle d’agonie ». En effet, ce terme résume le bruit que vous entendez lors d’un démarrage à froid. Les choses deviennent plus alarmantes lorsque vous découvrez la cause du bruit, qui résulte de la rupture du tendeur de la chaîne de distribution et de l’étirement de la chaîne elle-même. La seule solution consiste à confier le véhicule à un spécialiste sans tarder et à lui demander de remplacer les principaux composants du kit de distribution pour environ 600 euros. Nous disons « vite », car si l’on laisse le tendeur se rompre, la moitié supérieure du moteur sera entraînée avec lui. Il convient également de mentionner qu’il y a eu des problèmes isolés avec le tendeur du moteur N18.

La pompe à carburant haute pression, qui équipe les moteurs N14 et N18, est un autre point faible et son remplacement coûte 600 €. Encore une fois, cela devrait être évident lors d’un essai routier, avec un démarrage et un ralenti médiocres. Une soif d’huile et des fuites d’huile ne sont pas inhabituelles, alors assurez-vous qu’il y a beaucoup d’huile sur la jauge.

La boîte de vitesse

Les problèmes liés aux boîtes de vitesses manuelle et automatique sont rares, mais les boîtes de vitesses manuelles peuvent présenter des changements de rapports imprécis, qui peuvent être corrigés en remplaçant une coupelle usée dans la tringlerie. Bien qu’elle soit légèrement plus longue, la R55 Clubman est tout aussi agréable à conduire. Toutefois, les maillons de la barre antiroulis, les bagues et les amortisseurs s’usent, il faut donc les vérifier attentivement. 

Climatisation

L’air conditionné ou la climatisation sont des équipements très appréciés, mais assurez-vous qu’ils fonctionnent lors de l’essai routier. Si ce n’est pas le cas, il peut s’agir simplement d’une remise en gaz de la climatisation, dont le prix commence à environ 60 €. Tout comme la climatisation, assurez-vous que les autres éléments électriques, tels que les vitres et le verrouillage central, fonctionnent également. Le cuir est une option attrayante qui résiste bien à l’usure. Mais comme pour tous les autres sièges sport de la Mini, surveillez l’usure des traversins et les couleurs claires ont tendance à montrer la saleté. Nous avons également entendu parler de problèmes de rouille isolés sur les portes arrière jumelées.

Notre avis

Au début, les ventes de Clubman ont été lentes, mais avec la F54 Clubman cinq portes bien établie, la R55 attire maintenant de nouveaux acheteurs qui apprécient l’allure excentrique de cette Mini et sa conduite amusante. Et pour couronner le tout, cette Mini peut être réglée et dispose d’une grande puissance.

2 réflexions sur “Guide d’achat Mini Clubman R55”

  1. Bonjour,

    Lorsque vous parlez des 177 exemplaires de la Mini Clubman JCW, vous parlez uniquement des versions avec le moteur N18, ou bien de l’ensemble de la production N14 + N18 ?

    Merci pour votre réponse.

    Bonne journée,

    Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *