Problèmes typiques sur la Peugeot 208

Problèmes typiques sur la Peugeot 208
4.3/5 - (182 votes)

La Peugeot 208 fait partie des petites voitures les plus populaires en Allemagne. Le successeur de la Peugeot 207 a fêté sa première en 2012 et en est aujourd’hui à sa deuxième génération. Le modèle est également disponible en tant que voiture purement électrique pour la ville.

Toutefois, la petite française n’est pas sans défaut. Au cours des dix dernières années, plusieurs points faibles, maladies et problèmes sont apparus. Les rappels de véhicules n’ont pas non plus été rares. C’est pourquoi nous avons passé au crible les défauts typiques de la Peugeot 208, que nous présentons par série dans le guide suivant.

Problèmes sur la Peugeot 208 II (depuis 2019)

La deuxième génération de la Peugeot 208 est disponible depuis juin 2019. L’offre de moteurs se limite à différents trois cylindres en ligne essence ainsi qu’à un quatre cylindres en ligne diesel. En outre, la Peugeot e208, une voiture purement électrique, est disponible au choix.

La petite voiture est basée sur la « Common Modular Platform » du Groupe PSA, qui a été utilisée pour la première fois sur le DS 3 Crossback. En ce qui concerne la technique, la Peugeot 208 se sert de l’Opel Corsa F, qui est identique dans de nombreux domaines.

La courroie de distribution toujours problématique

Comme son prédécesseur, la deuxième génération utilise également le moteur à essence de 1,2 litre (série EB), sur lequel la courroie dentée tourne dans un bain d’huile. Certes, la stabilité a pu être améliorée grâce à des optimisations, mais la courroie de distribution n’a pas encore été éliminée en tant que point faible.

Les propriétaires de voitures doivent continuer à veiller à ce que la vidange d’huile soit effectuée régulièrement. L’utilisation d’une huile moteur homologuée est impérative pour éviter tout dommage. Les courts trajets sont également nocifs. Globalement, le risque d’une courroie de distribution défectueuse peut être réduit par une conduite prudente et un bon entretien.

Le seul moteur diesel présente encore moins de problèmes (y compris d’excellentes valeurs de consommation). Le groupe est stable et a une longue durée de vie. Seuls les points faibles classiques, comme les injecteurs et le turbocompresseur, posent problème.

Mais il n’y a pas de problème général.

Ce que disent les propriétaires de Peugeot

La deuxième Peugeot 208 laisse une bonne impression, mais dans le cadre de nos recherches, nous avons pu trouver des critiques sur la petite voiture. Les critiques portent notamment sur le fonctionnement du système d’infodivertissement, qui n’est pas facile à utiliser. De plus, il y a des interruptions de connexion avec le smartphone.

Sur la finition GT-Line, les critiques portent sur les bandes décoratives en cuir qui se trouvent au milieu des sièges. Elles dépassent tellement qu’elles peuvent être douloureuses dans le dos. Les avis sont toutefois partagés sur ce point, c’est pourquoi les acheteurs de voitures intéressés devraient absolument essayer le siège. Et pas seulement deux minutes, mais pendant une période plus longue et sans veste de protection.

Autres points critiques : De l’humidité dans les feux, une direction qui craque ainsi que des passages de vitesses maladroits et saccadés avec la boîte automatique. Dans de rares cas, des fissures sont apparues sur le volant en cuir, mais il s’agit peut-être d’un défaut de matériau.

Les faiblesses de la version électrique

La version électrique de la Peugeot 208 présente ses propres faiblesses – en premier lieu avec la technique de charge. Les interruptions de charge sont plus fréquentes, c’est pourquoi les propriétaires de voitures devraient toujours garder un œil sur le niveau de charge actuel. Faites attention à cela : Sur certaines bornes de recharge, le processus de recharge est interrompu lorsque les portes sont ouvertes. Cela peut être modifié dans les paramètres de la voiture.

Par ailleurs, certains propriétaires émettent des critiques sur la vitesse de charge et l’autonomie en hiver. Mais toutes les voitures électriques ont à lutter dans ce domaine, ce qui n’est pas une faiblesse particulière de la Peugeot e208. À propos de l’hiver : La préclimatisation via l’application n’est possible que si toutes les portes sont fermées et que la batterie est chargée à plus de 50 pour cent.

Article lié :  Assurance voiture Allianz : Des formules sur-mesure pour votre véhicule !

Lors de nos recherches, nous sommes tombés sur plusieurs propriétaires de la Peugeot e208 qui ont signalé des problèmes avec le bouchon de réservoir. Le verrouillage n’est apparemment pas fiable et s’ouvre souvent tout seul. La trappe n’est alors certes pas complètement ouverte, mais elle est clairement entrouverte. On ne sait pas s’il s’agit d’un problème général ou si seules les voitures électriques sont concernées.

Problèmes sur la Peugeot 208 I (2012 à 2019)

La première Peugeot 208 a été présentée au printemps 2012 comme successeur de la Peugeot 207. Différents moteurs essence et diesel étaient disponibles, les moteurs essence trois cylindres nouvellement développés étant utilisés à partir de septembre 2012. La Peugeot 208 était vendue de série avec une boîte manuelle, mais certains modèles étaient également disponibles avec une boîte manuelle automatisée et une boîte automatique.

En juin 2015, un facelift a été mis en œuvre, qui comprenait principalement des modifications optiques (jupe avant, calandre, feux arrière à LED). Environ 100.000 véhicules de la première génération se sont vendus dans le pays.

Moteurs : la courroie de distribution & la chaîne de distribution en point de mire

Les moteurs à essence sont confrontés à un problème typique qui touche de nombreuses propulsions du Groupe PSA. Sur certains moteurs, comme le moteur à essence de 1,2 litre, la courroie de distribution fonctionne dans un bain d’huile, ce qui réduit les pertes par frottement. Toutefois, cet avantage a quelques conséquences graves. Lorsque les additifs de l’huile moteur n’agissent plus, le caoutchouc de la courroie de distribution est attaqué.

Cela entraîne parfois une rupture de la courroie de distribution et donc une panne de moteur. Ce n’est pas la seule raison pour laquelle les automobilistes devraient éviter de l’utiliser sur de courts trajets. Les additifs perdent alors de leur efficacité et le risque de problèmes correspondants augmente.

Il est donc important de changer l’huile régulièrement et de n’utiliser que l’huile moteur approuvée par le fabricant, additifs compris. L’intervalle de remplacement de la courroie de distribution est de 100.000 kilomètres ou six ans.

D’autres moteurs, c’est-à-dire les plus gros moteurs à essence de 1,4 et 1,6 litre, sont équipés à la place d’une chaîne de distribution. Toutefois, il existe également quelques faiblesses dans ce contexte. Comme le tendeur de chaîne perd sa fonction au fil du temps, la chaîne de distribution peut s’allonger puis sauter, ce qui entraîne également une panne de moteur.

Moteur diesel

Les moteurs diesel ne présentent que des défauts mineurs par rapport aux moteurs à essence. Dans ce cas, il faut faire attention en priorité aux trajets courts. Si le moteur n’atteint pas sa température de fonctionnement, le filtre à particules diesel ne peut pas se dégager. Cela entraîne parfois des obstructions qui entraînent une perte de puissance et une augmentation de la température du moteur.

De même, les soupapes magnétiques du turbocompresseur des moteurs 1.4 HDi et 1.6 e-HDi sont considérées comme un point faible. En cas de défaut, la pression de suralimentation n’est plus correctement régulée, ce qui se traduit dans la plupart des cas par une perte de puissance.

L’embrayage et la boîte de vitesses posent problème

L’embrayage et la boîte de vitesses présentent d’autres faiblesses. En combinaison avec la boîte de vitesses manuelle, l’embrayage est soumis à une usure accrue qui conduit souvent à un défaut. Toutes les transmissions sont concernées, mais on entend de plus en plus parler de problèmes sur le moteur diesel 1.4 HDi.

La boîte de vitesses manuelle à cinq rapports date d’un développement antérieur et ne permet donc souvent pas de passer les vitesses avec précision. En revanche, la boîte manuelle à six vitesses, utilisée sur les moteurs diesel plus puissants, est nettement plus confortable en comparaison.

Article lié :  Pneus à roulage à plat : tout ce que vous devez savoir

Enfin, la boîte automatique à convertisseur de couple et la boîte manuelle robotisée font partie des raretés de la Peugeot 208. Néanmoins, il faut mentionner que la boîte de vitesses manuelle à 5 rapports à commande électronique (désignation ETG5) change en grande partie de manière brutale. De plus, les défauts au niveau des servomoteurs sont fréquents.

Inquiétudes lors du contrôle technique

Lors du contrôle technique, la Peugeot 208 présente quelques faiblesses. Seul le châssis ne pose pas de problème. Les critiques portent sur l’éclairage, qu’il s’agisse des feux de croisement, des clignotants ou des feux arrière. Les freins se font remarquer par leur usure et un fonctionnement qui se dégrade. Seuls les flexibles et les conduites de frein ne présentent souvent aucun défaut.

Bien que la Peugeot 208 n’ait pas de problème de rouille, les systèmes d’échappement rouillés (mauvaise conservation !) et les tuyaux flexibles cassés sont un grand sujet. Ici, les taux de défauts sont très nettement supérieurs à la moyenne. C’est surtout la Peugeot 207 qui a dû faire face à des pertes d’huile accrues et à des problèmes lors du contrôle des gaz d’échappement. Il est bien possible que la 208 soit également touchée au fil des ans.

Ses résultats dans les statistiques de pannes de l’ADAC sont d’autant meilleurs. Les véhicules les plus récents, construits à partir de 2015, sont particulièrement convaincants avec une bonne évaluation. Avant cela, les problèmes concernaient surtout la batterie (2012) et la bobine d’allumage (2012 à 2014). En cas de kilométrage élevé, s’ajoute une perte d’eau de refroidissement, généralement due à des pompes à eau non étanches.

Ce que les automobilistes disent de la Peugeot 208

Au cours de notre recherche, nous avons parlé avec différents propriétaires de Peugeot qui nous ont indiqué d’autres points faibles. Dans l’ensemble, le plastique dur de l’habitacle laisse une impression de mauvaise qualité. Le fait que la petite voiture, en tant que citadine, ne dispose pas d’un système start-stop est agaçant et manque à certains automobilistes.

Les premiers modèles ont connu des problèmes avec le système d’infodivertissement, qui s’éteignait sans raison ou coupait les connexions Bluetooth. Apparemment, on a réussi entre-temps à maîtriser ces difficultés grâce à différentes mises à jour du logiciel.

Rappels : vis desserrées, capteurs défectueux & Co.

Au fil des années, la Peugeot 208 a dû être rappelée plusieurs fois à l’atelier. Sur les véhicules équipés d’un moteur 1.6 THP 16V, un capteur de température de l’eau de refroidissement défectueux a été constaté, si bien que les propriétaires de voitures ont vu s’afficher un faux avertissement sur l’écran. Le capteur de température a alors été remplacé afin de résoudre le problème.

Par ailleurs, des composants non conformes du bloc hydraulique de freinage ont été montés sur certains véhicules, ce qui a limité le fonctionnement de l’ABS et de l’ESP. Cela entraînait un risque accru, notamment dans les situations de freinage d’urgence et les manœuvres d’évitement. Sur d’autres voitures, un relais de démarrage défectueux pouvait entraîner un incendie du véhicule.

Plusieurs propriétaires de voitures ont dû se rendre au garage parce que certaines vis de l’essieu avant n’avaient pas été serrées au bon couple. Dans le pire des cas, les vis pouvaient se desserrer, ce qui entraînait une perte de contrôle du véhicule. Un problème similaire s’est produit avec les vis de fixation des axes de roue sur la traverse arrière. Là aussi, un rappel a été nécessaire.

Des vis desserrées sur l’alternateur et le compresseur de climatisation étaient moins dramatiques, mais méritaient tout de même d’être rappelées. Dans les cas extrêmes, les pièces pouvaient se détacher et tomber, de sorte que les vis devaient être resserrées au couple approprié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *