Les voitures de F1 ont-elles une direction assistée ?

les voitures de f1 ont elles une direction assistée
4.3/5 - (111 votes)

Les voitures de Formule 1 sont des machines extrêmement complexes qui repoussent les limites de la technologie. Mais comme les aides à la conduite sont interdites depuis longtemps dans ce sport, vous vous demandez peut-être si les voitures de F1 sont équipées d’une direction assistée.

Les voitures de F1 disposent effectivement d’une direction assistée. La vitesse et les forces en jeu dans les virages à grande vitesse des voitures de Formule 1 exigent qu’elles soient équipées d’une direction assistée, et il serait pratiquement impossible de conduire ces voitures sans elle. La direction assistée hydraulique d’une voiture de F1 est donc un composant très important.

Je vais étudier plus en détail l’utilisation de la direction assistée en F1, en discutant du moment et de la raison de son introduction, ainsi que de l’idée de la retirer des voitures.

Pariez sur le vainqueur du prochain Grand Prix

Quand la direction assistée a-t-elle été introduite en F1 ?

La direction assistée a été introduite pour la première fois dans le monde de la Formule 1 en 1988 par Ligier. Cependant, toutes les équipes n’étaient pas convaincues de la nécessité d’équiper leurs voitures d’une direction assistée à cette époque. La raison en était principalement que la direction assistée en était encore à sa phase d’essai dans le sport.

Une autre raison était liée au fait que les pilotes se fient au retour d’information qu’ils reçoivent des pneus par l’intermédiaire de leur volant. Les pilotes « ressentent » la configuration de leur voiture à travers les forces qui passent par les pneus, qui sont leur seul point de contact avec la piste. L’ancien pilote de F1 Jarno Trulli s’est d’ailleurs plaint que sa direction assistée interférait trop avec ses sensations au volant de sa Lotus en 2011.

De plus en plus d’équipes ont commencé à l’utiliser

Lentement mais sûrement, de plus en plus d’équipes ont commencé à introduire la direction assistée dans leurs voitures à la suite de Ligier en 1988. Le retour de force de la direction pouvait être réduit de moitié grâce à la direction assistée, et dans certains cas, les équipes l’ont même conçue de manière à ce que la direction assistée puisse être activée ou désactivée dans le cockpit de la voiture.

C’est ce qu’a fait l’équipe Williams. Au cours de son apogée dans les années 1990, elle a mis en œuvre cette conception. Damon Hill a déclaré qu’on lui avait dit de désactiver la direction assistée avant le redémarrage du Grand Prix de Saint-Marin 1994, à la suite de l’accident mortel d’Ayrton Senna.

Pariez sur le vainqueur du prochain Grand Prix

La dernière équipe à avoir introduit la direction assistée dans sa voiture a été Sauber en 2002. La FIA a également décidé d’interdire la direction assistée électrique lors de la saison 2002, laissant la direction assistée hydraulique comme seule option pour l’avenir.

Direction assistée hydraulique ou électrique

À l’avenir, la plupart des constructeurs de voitures de route optent pour la direction assistée électrique. La direction assistée électrique est plus facile à régler, plus puissante et nécessite moins d’entretien que la direction assistée hydraulique. Toutefois, certains se sont plaints du fait qu’avec une direction assistée électrique, on n’a que très peu de sensations sur le comportement de la voiture et que la direction devient trop légère.

Article lié :  Quelles sont les différences entre la F1 et la NASCAR ?

La direction assistée hydraulique est l’ancienne version de la direction assistée. Elle est alimentée par un système hydraulique sous pression. Ce système peut nécessiter un certain entretien au fil du temps et il est un peu plus lourd que le système électronique.

Pourquoi les voitures de F1 ont-elles besoin d’une direction assistée ?

Les voitures de Formule 1 produisent une incroyable force d’appui, en particulier à grande vitesse. Sans direction assistée, il serait presque impossible de tourner le volant avec la force qui pousse les roues avant sur la piste.

Les forces latérales G ajoutent un défi supplémentaire dans les virages, et les conducteurs auraient du mal à maintenir le volant en place sans l’aide à la direction. Cela signifie que les pilotes doivent être beaucoup plus forts pour faire avancer la voiture sur un circuit à grande vitesse.

Formule 3

Certaines voitures monoplaces n’ont pas de direction assistée. C’est le cas des voitures de Formule 3. Avant le début de la saison 2020 de F1, Lando Norris, de McLaren, a piloté une Formule 3 afin de se préparer à la course.

Il a déclaré que les voitures de Formule 3 ont une direction beaucoup plus lourde et que, bien qu’elles soient beaucoup plus rapides dans les virages à grande vitesse, les voitures de Formule 1 sont beaucoup plus stables et qu’il peut être plus confiant grâce à la direction assistée.

Lance Stroll s’est également plaint d’une direction trop légère lorsqu’il a rejoint la F1, car il était habitué à conduire des voitures de Formule 3 sans direction assistée. Mais le système de direction assistée est réglable. Les pilotes peuvent décider de l’intensité du retour d’information qu’ils souhaitent obtenir de la direction et l’ajuster lorsqu’ils en ont besoin.

IndyCar et NASCAR

L’IndyCar est une autre série qui ne dispose pas de direction assistée. On peut arguer qu’ils se débrouillent très bien sans direction assistée, mais si l’on compare les différences de vitesse entre la Formule 1 et l’IndyCar, les vitesses de virage sont extrêmement différentes, ce qui explique pourquoi la Formule 1 a besoin d’une direction assistée. La NASCAR utilise la direction assistée car les voitures sont tout simplement trop lourdes pour tourner sans elle.

Points clés :

  • Les voitures de Formule 1 sont équipées d’une direction assistée
  • Les voitures en ont besoin car elles produisent beaucoup de force d’appui dans les virages à grande vitesse.
  • Sans elle, les voitures seraient incroyablement difficiles à conduire.

Interdiction de la direction assistée en F1

L’interdiction de la direction assistée en F1 a fait l’objet de nombreux débats. D’une certaine manière, cela rendrait la conduite d’une voiture de Formule 1 plus dépendante du pilote que de la machine.

Article lié :  Quel âge ont les pilotes de F1 ?

Les pilotes devraient être encore plus forts qu’ils ne le sont actuellement, et ils sont déjà très forts ! Faire passer une Formule 1 à Silverstone, avec son tracé rapide, à une vitesse moyenne de 145 mph par tour serait un défi extrême sans la direction assistée.

Seraient-ils plus lents ?

La suppression de la direction assistée pourrait obliger les pilotes à conduire les voitures plus lentement en raison des difficultés physiques auxquelles ils seraient confrontés. En fin de compte, nous voulons voir ces incroyables machines conduites jusqu’à leurs limites et aussi vite que possible.

Il est important de rappeler que ces voitures sont déjà extrêmement difficiles à conduire en termes d’effets physiques sur le corps des conducteurs. Les conducteurs subissent plus de 5 G au freinage et dans les virages rapides. Ces forces G rendent déjà ces voitures extrêmement difficiles à contrôler.

Pas d’assistance

Un autre facteur qui rend les voitures de Formule 1 plus difficiles à contrôler que d’autres sports automobiles est le fait que la FIA a interdit les aides à la conduite. L’interdiction de l’antipatinage et de l’ABS a rendu ces voitures extrêmement difficiles à conduire, même pour les meilleurs pilotes du monde. Cependant, l’IndyCar ne dispose pas d’ABS, d’antipatinage ou de direction assistée, de sorte que cet argument n’est peut-être pas le plus solide !

Argument en faveur de l’interdiction

Certains fans ont demandé que la direction assistée soit interdite dans le sport. Le raisonnement sous-jacent est de mettre l’accent sur le contrôle de la voiture par le pilote plutôt que sur un système de direction assistée hydraulique. Il a également été avancé que le fait de retirer la direction assistée aux pilotes rendrait les courses plus intéressantes, car les pilotes auraient du mal à garder le contrôle de leur voiture.

Toutefois, en réalité, le fait de retirer la direction assistée des voitures n’aurait pas beaucoup d’effet sur la proximité des courses entre les pilotes, car ils seraient tous dans le même bateau et s’y adapteraient tous.

L’aspect sécurité

Un autre facteur à prendre en compte est la sécurité. Retirer la direction assistée d’une voiture de Formule 1 pourrait la rendre encore plus dangereuse à conduire, surtout avec la force d’appui que ces voitures produisent dans les virages à grande vitesse.

En outre, il serait plus difficile de les contrôler dans les situations de course roue contre roue, ce qui pourrait entraîner davantage de collisions entre les voitures et de graves accidents. Cette solution ne sera jamais privilégiée dans un contexte de plafonnement des coûts.

Conclusion

Les voitures de Formule 1 doivent être équipées d’une direction assistée en raison de l’énorme force d’appui qu’elles produisent dans les virages à grande vitesse. Sans direction assistée, il serait pratiquement impossible de faire prendre aux voitures des virages rapides et les pilotes ne pourraient pas conduire les voitures à leurs limites comme ils le font aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *